EN DIRECT - Grotte en Thaïlande : le site en phase de démantèlement

International
RÉCUPÉRATION - Les douze enfants qui étaient restés coincés dans une grotte pendant deux semaines sont toujours en observation à l'hôpital, alors que le site de sauvetage est en plein démantèlement. Leur état de santé semble plutôt bon. Suivez la situation en direct.
Live

Une statistique pour résumer le gigantisme des opérations : ce sont l'équivalent de dix piscines olympiques qui ont été pompées par le système mis en place.

Par ailleurs, il est à noter que le budget des opérations n'est pas encore établi. D'une part parce que l'heure est encore à la communion nationale après ce sauvetage miraculeux, d'autre part parce que plusieurs parties ont participé à l'opération.

Le site de sauvetage de la grotte de Than Luang est en phase de démantèlement. Une opération qui devrait prendre quelques jours, tant "le niveau de l'eau dans la grotte a beaucoup augmenté depuis le sauvetage", précise un responsable du parc à l'AFP. 

SAUVETAGE INCROYABLE


On en sait désormais plus sur le déroulement de l'opération, alors qualifiée de "mission impossible" par le chef de la cellule de crise.

VIDÉO - Grotte en Thaïlande : le récit de l'incroyable sauvetage des enfants

VIDÉO - Grotte en Thaïlande : le récit de l'incroyable sauvetage des enfants

RÉCIT


"C'est peut-être parce qu'ils étaient ensemble, comme une équipe, s'aidant les uns les autres", a estimé l'inspecteur général du ministère de la Santé Thongchai Lertwilairatanapong

HÔPITAL


Les 12 enfants et l'entraîneur, émaciés après deux semaines perchés sur un promontoire à quatre kilomètre de l'entrée de la grotte, récupèrent désormais à l'hôpital de Chiang Rai, où ils ont été placés en quarantaine.

Dans une vidéo rendue publique par les autorités, ils apparaissent en bonne santé. Ils portent des masques sur le visage, font un signe de la tête à la caméra et agitent les mains.

TRANQUILLISANT LÉGER


Le chef de la junte au pouvoir Prayut Chan-O-Cha avait affirmé mardi que les secouristes avaient donné un "tranquillisant léger" aux enfants pour éviter de paniquer mais qu'en aucun cas il n'avaient été assommés de médicaments.

ANESTHESIES ?


"Le sauvetage dramatique des 12 garçons thaïlandais dans une grotte du nord était beaucoup plus complexe que ce que nous pensions, car un plongeur impliqué raconte à l'AFP que les enfants étaient fortement sédatés et qu'ils passaient sur des civières", écrit ce journaliste

SAUVETAGE


Contrairement à ce qu'avaient nié les autorités, plusieurs éléments laissent à penser que les enfants ont bien été mis sous sédatifs avant d'être évacués. 


Selon l'AFP,  une vidéo des secouristes montre des enfants sous sédatif, sortis de la grotte sur des brancards

HÔPITAL


La vidéo des enfants que le gouvernement a montré aux journalistes

CINÉMA


Un producteur américain s'est déjà positionné pour tourner un long-métrage inspiré de l’histoire des enfants.

Déjà un projet de film sur le sauvetage des enfants de la grotte en Thaïlande

Déjà un projet de film sur le sauvetage des enfants de la grotte en Thaïlande

HÔPITAL


Lors d'une conférence de presse ce mercredi, les autorités thaïlandaises ont montré aux journalistes un court clip dans lequel on voit les enfants à l'hôpital

ETAT DE SANTE


Certains des enfants thaïlandais ont été sortis de la grotte sur des brancards alors qu'ils étaient "endormis", a affirmé mercredi à l'AFP un secouriste, ancien commando de marine thaïlandais, qui a participé à l'opération.


"Certains d'entre eux étaient endormis, d'autres remuaient les doigts, (comme s'ils) étaient groggy. Mais ils respiraient", a détaillé le commandant Chaiyananta Peeranarong, qui a été le dernier plongeur à sortir de la grotte à l'issue du sauvetage des 12 jeunes footballeurs et de leur entraîneur qui y étaient piégés depuis plus de deux semaines.

MUSEIFIE ?


D'après un média thaïlandais, qui cite le chef des opérations, la grotte d'où ont été sauvés les 12 enfants et leur coach pourrait devenir un musée. "La grotte raconterait ce sauvetage épique, qui n'a été possible qu'à l'aide du monde entier", écrit le site internet. "C'est au-delà de l'opération de sauvetage. Cela a brisé les barrières de la langue et de la religion pour que tout le monde puisse atteindre ce but ensemble."

SANTE


Dans un bulletin qui vient d'être mis en ligne, les autorités thaïlandaises indiquent que les 13 rescapés sont en bonne santé. Le premier groupe de jeunes admis à l'hôpital a même pu recevoir la visite des familles, qui ont dû porter des blouses stériles et rester à au moins deux mètres pour éviter tout contact;


Dans le deuxième groupe, deux des quatre garçons sont capables de parler normalement, manger normalement, et n'ont plus besoin de lunettes de soleil.


Enfin, dans le dernier groupe, on attend les résultats des examens détaillés

INVITATION


Après la Fifa, le championnat espagnol de football (Liga) a lui aussi invité les treize rescapés à venir assister à un match en Espagne lorsqu'ils seront remis sur pied, afin de pouvoir rencontrer leurs "héros".


"Le moment venu et quand ils seront prêts, j'aimerais inviter personnellement les enfants et leur entraîneur à assister à un match de la Liga. Nous aimerions les héberger et partager avec eux la joie du football, en espérant que ce geste puisse être utile après les événements de ces dernières semaines", a déclaré dans un communiqué le président de la Liga Javier Tebas. La Liga a envoyé un message à tous ses clubs pour les inviter à se joindre à cette action.


Un des enfants portait un maillot du Real Madrid lorsqu'il s'est retrouvé piégé avec ses camarades.

"HOOYAH !"


Dans le pays, le terme "Hooyah" est devenu, en quelques heures un phénomène mondiale. L'exclamation est héritée de la marine américaine et destinée à renforcer le moral. 


Sur la page Facebook de la marine thaïlandaise, chaque sortie d’enfant était en effet ponctuée par un "Hooyah". Ce terme s'est rapidement mué en hashtag, envahissant les réseaux sociaux, où des grands noms de la politique, du sport et du monde des affaires se sont immiscés pour présenter leurs meilleurs voeux aux enfants et à leurs secouristes.


 Les médias traditionnels se réjouissaient aussi ce mercredi matin : "Mission accomplie", proclame ainsi le journal The Nation. 

DEDICACE


"Cette victoire va aux héros du jour, bien joué les garçons, vous ^êtes si forts". C'est le message qu'a tweeté Paul Pogba après la victoire des Bleus en demi-finale

APPLAUDISSEMENTS


En Thaïlande, le pays se réjouit. Ici, le moment où les derniers plongeurs sont sortis de la grotte, sous les acclamations.

"UN INFIME ESPOIR"


Rear Adm. Arpakorn Yuukongkaew, le chef des marines thaïlandais, unité qui a participé aux opérations de sauvetage, s’exprime dans une interview à la BBC : "Je suis content et je pense que tout le peuple thaï l’est aussi parce que depuis le premier jour où on les a vu pris au piège et que notre unité a été assignée à l’opération de secours, nous avons que quelques déboires parce que l’eau a continué à monter graduellement, nous ne pensions pas que nous pourrions réussir. Nous n’avions qu’un infime espoir qu’ils soient encore en vie, mais nous devions le faire, il fallait juste le faire. Et à la fin cette infime lueur d’espoir est devenue réalité."

LA POMPE S'ETEINT


Le miracle aurait pu se finir en désastre : des plongeurs ont raconté au Guardian que les pompes à eau qui vidaient la grotte sont tombées en panne juste après l’évacuation du dernier garçon. Mais des plongeurs et des secouristes étaient encore à l’intérieur de la grotte, à plus d’un km de la sortie, pour nettoyer le matériel. Lorsque la pompe principale s’est enrayé, ils ont vu une hausse rapide du niveau de l’eau. Ils se sont aussitôt précipités pour atteindre le sol et se mettre hors de danger. 

LE SAUVETAGE EST TERMINE


Les quatre derniers plongeurs de l'équipe de sauvetage, dont un médecin, sont eux ressortis. L'opération aura duré trois jours, les enfants étant évacués chacun par deux plongeurs professionnels, sur un parcours très difficile, supposant de longs passages de plongée. Le parcours semé d'embûches prenait cinq heures à un plongeur aguerri. 

SOUVENIRS 


"Super Mario" et ses camarades étaient restés 69 jours coincés sous terre...

Thaïlande : après le sauvetage des enfants de la grotte, un mineur chilien secouru en 2010 laisse éclater sa joie

Thaïlande : après le sauvetage des enfants de la grotte, un mineur chilien secouru en 2010 laisse éclater sa joie

"HÉROS"


Le gardien du FC Porto Iker Casillas rend hommage à l'ex-Navy Seal thaïlandais qui a perdu la vie en venant au secours des enfants

SOUTIEN


Les jeunes footballeurs ne pourront pas assister à la finale de la Coupe du Monde... mais leur histoire a touché de nombreux joueurs. L'Anglais Kyle Walker  veut ainsi leur envoyer des maillots et demande une adresse sur Twitter

COUPE DU MONDE


Les jeunes footballeurs rescapés d'une grotte inondée en Thaïlande ne pourront pas répondre à l'invitation de la Fifa d'aller en Russie assister à la finale de la Coupe du Monde le 15 juillet car ils doivent rester à l'hôpital, ont annoncé les médecins mardi.

Les jeunes évacués sont en effet en quarantaine à l'hôpital, dans l'attente de voir s'ils sont porteurs d'infections. Deux sont traités pour des signes de  pneumonie. Et ils portent des lunette de soleil le temps de s'accoutumer au jour. Ils sont affaiblis, même si dans l'ensemble leur état de santé est jugé bon. 

SANTÉ


Les huit premiers enfants sortis dimanche et lundi, hospitalisés, sont "en bonne santé", selon un responsable du ministère de la Santé publique. "Tout le monde est en bonne santé mentale". "Merci à tous ceux qui ont aidé mes amis à sortir de la grotte!", s'est exclamé Settawat Boonsri, un coéquipier des "Sangliers sauvages", interrogé par l'AFP.
  

Les enfants ont subi des examens radiologiques et des tests sanguins. Deux garçons qui présentaient des signes de pneumonie ont reçu des antibiotiques et sont dans un "état normal", selon le responsable de la santé publique, précisant qu'ils resteraient tous en observation à l'hôpital pendant une semaine, dans un premier temps en quarantaine.

SAUFS


Après deux semaines piégés dans le noir d'une grotte inondée, réfugiés sur un étroit promontoire, les 12 jeunes footballeurs thaïlandais et leur entraîneur sont tous sortis sains et saufs au terme d'une périlleuse opération de secours.

RÉCIT


Voici comment s'est déroulée la dernière journée d'évacuation

REPLAY


Le point avec notre correspondant sur place, Alban Alvarez

EMOTION


"C'est la meilleure nouvelle qu'on puisse avoir. On n'y croit pas", disent les passants interrogés par un journaliste anglais. En Thaïlande, tout le pays a frissonné au rythme de l'évacuation. L'heure est à la liesse

TOUS SAIN ET SAUFS


C'est officiel : le gouvernement thaïlandais vient juste d'annoncer la nouvelle sur Twitter

FELICITATIONS


"Tant de choses à admirer : la persévérance des courageux garçons et leur entraîneur, et la capacité et la détermination de leurs sauveteurs", écrit de son côté le porte-parole d'Angela Merkel, la chancelière allemande.

FELICITATIONS


le club de Manchester United est lui "très soulagé d'apprendre que les 12 footballeurs et leur entraîneur pris au piège dans une grotte en Thaïlande sont désormais en sécurité. Nos pensées et nos prières accompagnent tous ceux qui sont touchés." Le club invite l'équipe à venir au stade lors de la saison prochaine

FELICITATIONS


Tout comme l'entrepreneur Elon Musk, dirigeant de Space-X, qui a envoyé un mini-sous-marin, au final inutile à l'opération de sauvetage

MESSAGES DE FELICITATIONS


Les félicitations pleuvent du monde entier. Donald Trump écrit sur twitter  :"Au nom des États-Unis, félicitations aux Navy SEAL de la Thaïlande et tous ceux qui ont oeuvré au sauvetage réussi des 12 garçons et de leur entraîneur de la grotte en Thaïlande. Un si beau moment, tous libérés, super boulot !"

MEMOIRE


Le succès de l'opération ne doit pas faire oublier, le décès il y a quelques jours, d'un des sauveteurs, qui a perdu la vie en allant livrer de l'oxygène aux enfants. Sa photo circule sur Twitter, et les hommages affluent. "De temps en temps, nous voyons un vrai héros", écrit cet internaute. "Ceci est la dernière photo prise du sergent Saman Kunan avant de perdre la vie jeudi alors qu'il revenait de livrer de l'oxygène aux garçons pris au piège dans la grotte. Il avait pris sa retraite de la marine thaïlandaise, mais s'est porté volontaire pour aider.

SOUTIEN


Il reste encore 4 personnes dans la grotte, trois plongeurs et un médecin. La marine thaï indique : "Envoyez leur vos encouragements"

EMOTION


Sur leur page Facebook, la marine nationale thaï écrit : "Nous ne sommes pas sûrs qu'il s'agisse d'un miracle, d'une science ou quoi. Tous les Sangliers sauvages sont sortis de la grotte."

PAS TOUT A FAIT FINI


Cependant, tout le monde n'est pas encore sorti de la grotte. Il reste encore des plongeurs, qui étaient à l'oeuvre pour l'évacuation

AMBIANCE


"Quelle journée extraordinaire. Quel effort formidable. Atmosphère étonnante ici au centre de presse de #thamluangcaves après avoir eu la confirmation que les TREIZE ont été sauvé", écrit cette journaliste

AMBIANCE


Des cris de joie et des applaudissements accompagnent le dernier hélicoptère qui quitte les lieux

SAUVES !


La page Facebook des Thai NavySeal, l'équipe thaïlandaise des plongeurs le confirme : "Les 12 sangliers sauvages et leur entraîneur sont hors de la grotte. Tout le monde est en sécurité"

SAUVES !


La nouvelle a été confirmée par les autorités : les 12 enfants et leur coach ont été évacués de la grotte

SAIN ET SAUFS


Un autre journaliste sur place indique lui aussi que tous les enfants et leur coach seraient désormais sain et saufs.

SORTIE


D'après un journaliste de Radio-France sur place, le 12e enfant aurait été évacué de la grotte

SORTIE


D'après cette journaliste, des bruits circulent indiquant que tous les enfants auraient été libérés, ainsi que leur coach. Des confirmations sont encore attendues

DECOMPTE


Les journalistes comptent les ambulances qui passent, signe qu'un enfant est emmené à l'hôpital

SORTIES


L'armée thaïlandaise confirme la sortie d'un 11e enfant.

 Les secouristes ont réussi à évacuer mardi les derniers des 13 membres d'une équipe de football junior ayant passé deux semaines sous terre, entourés d'eau sur un étroit promontoire, pris au piège d'une grotte inondée en Thaïlande. L'équipe de football, baptisée les "Sangliers sauvages", est enfin réunie à l'air libre, après une longue attente qui a tenu en haleine la Thaïlande et les médias internationaux, qui ont envoyé des centaines de reporters pour suivre cette "saga".

Entre boyaux inondés et passages étroits dans lesquels il faut se faufiler, le parcours, de plusieurs kilomètres, était semé d'embûches et prenait cinq heures retour à un plongeur aguerri. Pendant plusieurs jours, les secouristes avaient repoussé la date du lancement de l'opération, préférant envoyer des plongeurs prendre soin des enfants sur leur bout de rocher, le temps d'essayer de faire baisser le niveau de l'eau. 

Les footballeurs des "Sangliers sauvages" avaient passé neuf jours dans les tréfonds de la grotte avant que deux plongeurs britanniques ne réussissent à les rejoindre en début de semaine dernière. Emaciés mais en vie, ils étaient perchés sur un promontoire, à plus de quatre kilomètres de l'entrée du vaste réseau souterrain.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Thaïlande : le sauvetage des enfants piégés dans une grotte

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter