EN DIRECT - Tsunami en Indonésie : course contre la montre pour atteindre les zones reculées

International

Toute L'info sur

Tsunami en Indonésie sur les îles de Java et Sumatra

CATASTROPHE - Selon le dernier bilan établi mercredi matin, le tsunami qui a déferlé samedi sur les côtes de l'île de Java et Sumatra, en Indonésie, a fait plus de 400 morts. Les secours tentent désormais d'atteindre les zones reculées et isolées à la recherche d'éventuels survivants. Les dernières infos en direct.

Live

VIDÉO


Les sinistrés s'organisent pour vivre au milieu des débris.

ATTEINDRE LES ZONES RECULÉES


Les secouristes s'efforcent ce mercredi de récupérer des habitants pris au piège sur des îles reculées et d'atteindre les villages les plus isolés. Les travailleurs humanitaires ont prévenu que les ressources en eau potable et en médicaments étaient insuffisantes, ce qui fait craindre une crise sanitaire alors que des milliers de déplacés vivent dans des refuges bondés ou à l'hôpital. 


Selon le dernier bilan, le tsunami qui a frappé le pays samedi soir a fait 429 morts, 1.485 blessés et 154 disparus.

Tsunami en Indonésie : le choix cornélien d’un pêcheur qui a perdu sa mère et son nouveau-né

Tsunami en Indonésie : le choix cornélien d’un pêcheur qui a perdu sa mère et son nouveau-né

SYSTÈME DE PRÉDICTION


La technologie existante n'a pas permis de prédire le drame. L’Indonésie déclare qu’elle construira un nouveau système d’alerte, capable de détecter les tsunamis causés par des glissements de terrain sous-marins - qui peuvent eux-mêmes être provoqués par des éruptions volcaniques.


Le nouveau mécanisme fonctionnerait en détectant la taille des vagues, a déclaré Iyan Turyana, porte-parole de l'Agence pour l'évaluation et l'application des technologies, à la BBC. L'installation de la nouvelle structure de bouées devrait commencer l'année prochaine.


Cependant, des experts disent que même s'il y avait eu des bouées près du volcan, le temps d'avertissement aurait été insuffisant compte tenu de la proximité d'Anak Krakatau par rapport au rivage.

BILAN


Depuis samedi, les recherches se poursuivent et les secouristes découvrent chaque heure les corps des victimes du tsunami qui a ravagé les îles de Java et de Sumatra. Selon le porte-parole de l'agence indonésienne de gestion des catastrophes (BNPB), cité par la BBC, le nombre de morts atteint 429 personnes. La province de Pandeglang, sur Java, est la plus touchée avec 290 morts. BNPB indique également que 1 485 personnes ont été blessées, 154 sont toujours portées disparues et 16 802 ont été déplacées dans diverses régions.

SURVIE


"Ils ont de la fièvre, mal à la tête et n'ont pas assez d'eau", 

Tsunami en Indonésie : les survivants en proie à la faim et à la maladie

Tsunami en Indonésie : les survivants en proie à la faim et à la maladie

Tsunami en Indonésie : un garçon de cinq ans miraculeusement retrouvé au milieu des décombres

Tsunami en Indonésie : un garçon de cinq ans miraculeusement retrouvé au milieu des décombres

APPEL AUX DONS


Le Groupe de Secours catastrophe français (GSCF) a lancé un appel aux dons pour venir en aide aux autorités indonésiennes.  Les sapeurs-pompiers engagés dans cette ONG étaient intervenus pour la première fois en Indonésie lors du tsunami de 2004.

CONDOLÉANCES


La reine Elizabeth II a présenté ses " sincères condoléances" dans un message officiel transmis au président indonésien et au peuple indonésien. "Je rends hommage au courage et au dévouement des services d'urgence et aux volontaires qui apportent leur soutien", écrit-elle.

BILAN MATÉRIEL


Le nombre de personnes déplacées par le tsunami est passé de près de 11.400  à 5 400. L’Agence indonésienne de gestion des catastrophes a ainsi expliqué que près de la moitié des déplacés ont pu retrouver leur habitation.


Le bilan matériel, quant à lui, fait état de 681 logements détériorés  et 69 hôtels et villas endommagés.

OPÉRATIONS DE SAUVETAGE


Dans un long communiqué, l’Agence indonésiennes de gestion des catastrophes explique que les équipes de sauvetage continuent de "trouver des victimes" dans les zones touchées par le tsunami. 


Certains lieux, qui étaient auparavant inaccessibles à cause de routes impraticables, sont désormais passés au peigne fin. 

SEVENTEEN


Le batteur du boys-band Seventeen est décédé. Sur Instagram, l'ancien guitariste du groupe a ainsi annoncé que le corps du jeune homme a été retrouvé et identifié. Le bassiste et le guitariste de ce groupe de pop sud-coréen sont également décédés. 


Deux autres membres, dont la femme du chanteur, sont toujours portés disparus.

NOUVEAU BILAN


Un nouveau bilan fait état d'au moins 373 morts et près de 1500 blessés selon le porte-parole de l'agence de gestion des catastrophes.


128 personnes sont toujours portées disparues, tandis que près de 11.700 personnes ont dû quitter leur habitation dans les cinq zones touchées par le tsunami, selon les Nations Unies.


Alors que la recherche de survivants continue, les experts continuent de mettre en garde contre le risque de déferlement de nouvelles vagues mortelles dues à l'activité volcanique. 

IMAGES CHOC


China Xinhua News, l'une des principales agences de presse nationales chinoises, a publié sur Twitter une vidéo du tsunami. Une caméra de surveillance a capturé le moment où la vague frappe la plage de Carita, en Indonésie.

TÉMOIGNAGE


"L'eau est arrivée par là avec un bruit de vent, 'wouch'". Interrogé par l'AFP, un témoin du tsunami décrit de ce qu'il a vu et entendu avant qu'un mur d'eau n'emporte sa maison et son village. Interrogé par l'AFP, l'homme de 42 ans raconte comment il a été surpris par la vague.


"J'étais sous le choc. Je ne m'y attendais pas du tout, il n'y a pas eu d'alerte (...) au début je pensais que c'était juste la marée mais l'eau est montée tellement haut!"

VOLCAN ACTIF


Un avion a pu filmer le volcan Anak Krakatoa en éruption. Sur la vidéo, des colonnes de fumées s'élèvent au dessus du cratère, laissant comprendre la violence du glissement sous-terrain qui aurait provoqué le tsunami meurtrier.


"Le tsunami semble avoir été causé par un effondrement sous-marin d'une partie" du volcan Anak Krakatoa, a ainsi expliqué David Rothery de l'Université ouverte au Royaume-Uni, à l'AFP.


Le volcan, particulièrement actif depuis le mois de juin, se trouve dans le détroit de la Sonde entre Java et Sumatra, en Indonésie.

VIDÉO AFFLIGEANTE


Entre vues aériennes et images des secouristes fouillant frénétiquement les décombres, les images de l'archipel deux jours après le passage du tsunami sont désolantes.

ABRIS TEMPORAIRE


C'est dans le détroit de la Sonde que les dégâts sont les plus importants. La vague du tsunami a laissé derrière elle des maisons en débris. Les rares habitations encore debout sont souvent inondées et les toitures arrachées. Alors, quelques centaines de sinistrés ont trouvé refuge dans des tentes de fortune montées par les autorités sanitaires.


Les Nations Unies estiment que près de 11.700 personnes auraient été déplacées dans les cinq zones touchées par le tsunami.

SYSTÈME  DÉFAILLANT


Les habitants du détroit indonésien de la Sonde se sont fait surprendre par la vague en pleine nuit. Et pour cause, le système d’alerte de l'Indonésie est totalement inadapté selon les spécialistes et les autorités. Ainsi, et ce alors même que le tsunami balayait les côtes de l'archipel, l'Agence nationale de gestion des catastrophes assurait dans un tweet, désormais effacé, qu'il n'y avait "pas de menace de tsunami". 


"L'absence de système d'alerte précoce explique que le tsunami n'ait pas été détecté", a ainsi reconnu le porte-parole de cette agence. "Les signes de l'arrivée d'un tsunami n'ont pas été détectés et les gens n'ont pas eu le temps d'évacuer".

INFOGRAPHIES


Avec trois catastrophes naturelles en six mois, on vous explique pourquoi l'Indonésie est particulièrement touchée par les tsunamis.

NOUVEAU BILAN


Un nouveau bilan fait état d'au moins 281 morts, plus d'un millier de blessés et 57 disparus. "Le nombre de victimes va continuer à augmenter", a par ailleurs prédit le porte-parole de l'Agence nationale de gestion des catastrophes.


Alors que la recherche de survivants continue, les experts mettent en garde contre le risque de déferlement de nouvelles vagues mortelles dues à l'activité volcanique. 

DÉSOLATION


Les images, notamment aériennes, des zones sinistrées par la catastrophe témoignent de la puissance du tsunami. 

UN RISQUE DE RÉPLIQUE ?


Faut-il craindre un nouveau tsunami ces prochains jours ? Les experts en géologie et vulcanologie s'accordent à dire que le danger demeure. "Le risque de tsunami dans le détroit de la Sonde restera élevé tant que le volcan sera dans sa phase d'activité actuelle parce qu'il est susceptible de déclencher d'autres glissements de terrain sous-marins", prévient Richard Teeuw, de l'Université de Portsmouth, au Royaume-Uni. "Il faut être conscient que maintenant le volcan est déstabilisé", confirme le vulcanologue Jacques-Marie Bardintzeff auprès de l'AFP. 

DISPOSITIF


La catastrophe n'a pas pu être anticipée par les autorités. Explications.

Tsunami en Indonésie : les systèmes d’alerte pouvaient-ils anticiper la catastrophe ?

Tsunami en Indonésie : les systèmes d’alerte pouvaient-ils anticiper la catastrophe ?

LOI DES SÉRIES


Le tsunami qui a frappé samedi le détroit de Sunda est le dernier d'une longue série de catastrophes survenues cette année en Indonésie.

Naufrages, crash aérien, séismes et tsunamis : 2018, une année noire pour l’Indonésie

Naufrages, crash aérien, séismes et tsunamis : 2018, une année noire pour l’Indonésie

FMI


La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, a présenté dimanche 23 décembre sur le réseau social de "ses profondes condoléances au peuple indonésien qui a été une fois de plus frappé si durement par un désastre naturel". Le FMI avait tenu à Bali sa réunion annuelle en octobre.

TRUMP


Donald Trump a assuré de son soutien à l'Indonésie après le tsunami meurtrier qui a ravagé les plages du détroit de la Sonde. "Des ravages impensables causés par le désastre du tsunami en Indonésie. Plus de 200 morts et près d'un millier de blessés et disparus", a tweeté le président des États-Unis. "Nous prions pour votre rétablissement et votre guérison", a-t-il ajouté, assurant que "L'Amérique est avec vous !"

SOLIDARITÉ


Voici l'appel à la solidarité du Secours populaire après la tragédie survenue en Indonésie  : 


"Des milliers d’enfants et de familles se retrouvent sans domicile et ont tout perdu. Avec ses partenaires indonésiens et philippins, le Secours populaire est en mesure d’agir pour soutenir les victimes de cette catastrophe et leur apporter la solidarité. Il s’agit tout d’abord de répondre aux besoins de première nécessité (distributions alimentaires, d’eau potable, de produits d’hygiène, mises à l’abri, etc.). 


Les dons financiers peuvent être envoyés au Secours populaire français, dans tous les départements ou au 9/11, rue Froissart BP 3303 75 123 Paris Cedex 03 01 44 78 21 00 Préciser "Fonds d’urgence".

ÉRUPTION 

ZOOM

 

Si le chanteur Riefian Fajarsyah a survécu, les autres membres de la formation sont portés disparus.

Seventeen : ce que l’on sait sur le groupe de pop frappé par le tsunami en Indonésie

Seventeen : ce que l’on sait sur le groupe de pop frappé par le tsunami en Indonésie

VU DE L'ESPACE


Et ce même volcan depuis l'espace. 

L'ENFANT DE KRAKATOA


Voici le volcan à l'origine du tsunami qui a frappé Java et Sumatra.

"L'enfant de Krakatoa" : ce volcan à l’origine du tsunami de Java et Sumatra

"L'enfant de Krakatoa" : ce volcan à l’origine du tsunami de Java et Sumatra

TÉMOIGNAGES 


Sur Facebook, le photographe Oystein Andersen témoigne :  "J'ai vu soudain une grosse  vague. J'ai dû courir, car la vague a déferlé sur la plage, submergeant les  terres sur 15 à 20 mètres. (La) vague suivante est rentrée dans le périmètre de  l'hôtel où je me trouvais".     


Asep Pergangkat, qui a décampé de la plage de Carita avec sa famille, décrit des scènes de chaos à l'AFP : "Les voitures ont été traînées sur dix mètres. Les bâtiments en bord de plage ont été détruits, des  arbres et des poteaux électriques sont tombés par terre. Tous ceux qui sont en  sécurité ont couru vers la forêt".

DRAME


Il était 21h30 samedi soir quand la vague a brutalement submergé la scène.  

Tsunami en Indonésie : les images choc d’un concert pop submergé par la vague

Tsunami en Indonésie : les images choc d’un concert pop submergé par la vague

INFOGRAPHIE 

DÉGÂTS

VIDÉO CHOC


La vague du tsunami a déferlé sur la scène d'un concert pop en plein  air, emportant avec elle les membres du groupe et de nombreux spectateurs. Le groupe jouait pour un large public samedi soir sur la plage du Tanjung  Lesung Beach Resort, à l'extrême ouest de l'île de Java, avant d'être submergé  par un mur d'eau. Le chanteur du groupe "Seventeen" qui se produisait, Riefian Fajarsyah, a  plus tard publié une vidéo annonçant que le bassiste et son manager avaient été tués, sur son compte Instagram suivi par quelque 260.000 fans.

DÉGÂTS 

DÉGÂTS 

CARTE

CONCERT 


Le groupe "Seventeen" donnait un concert à l'air libre quand la vague a déferlé. Les images sont glaçantes. 

LE POINT SUR LA SITUATION 


• Un lourd bilan. Un tsunami a frappé samedi soir (21h30 heure locale) les plages du détroit indonésien de la Sonde, faisant 373 morts, plus de 1500 blessés. Un bilan qui devrait malheureusement s'alourdir, 128 personnes étant portées disparues. 


• Une vague puissante. La vague a déferlé sur les côtes méridionales de Sumatra et l'extrémité occidentale de l'île de Java à la suite de l'éruption du volcan "L'enfant de Krakatoa". Comme le montrent ces images, rien n'a résisté à son passage. 


• Des dégâts importants. Bâtiments détruits, arbres déracinés, voitures retournées... Les dommages matériels sont considérables. La reconstruction s'annonce d'ores et déjà longue et douloureuse. 


• Appel aux dons. Le Secours populaire et le Groupe de secours catastrophe français (GSCF) appellent aux dons pour venir en aide aux victimes de la catastrophe. 

Au moins 429 personnes ont été tuées et près de 1500 autres blessées dans un tsunami qui a déferlé samedi 22 décembre sur les rives du détroit indonésien de la Sonde à la suite d'une éruption volcanique. Ce bilan est malheureusement toujours provisoire.

Des centaines d'habitations et de bâtiments ont été submergés par la vague, qui a surgi sur les côtes méridionales de Sumatra et l'extrémité occidentale de l'île de Java aux alentours de 21h30 heure locale. La vague a eu lieu après l'éruption du volcan connu comme "l'enfant" du légendaire Krakatoa, l'Anak Krakatoa.

Devant le désastre en cours,  un appel aux dons a été lancé en France notamment via le Secours populaire

Suivez les dernières informations en direct dans notre live ci-dessous. Si vous n'arrivez pas à lire ce live, cliquez ici.

Arbres déracinés, habitants paniqués

La vague a traîné sur la plage de Carita, site touristique populaire de la côte ouest de Java, un amoncellement de détritus divers, entre plaques de toitures en ferraille ou encore des morceaux de bois. Des arbres ont également été déracinés tandis que le sol est jonché de débris. Des vidéos postées sur les réseaux sociaux par le porte-parole montrent des habitants paniqués armés de lampes de poche en train de prendre la fuite pour se réfugier sur les hauteurs.

Selon les autorités, le tsunami a pu être déclenché par une marée montante anormale due à la pleine Lune, conjuguée à un glissement de terrain sous-marin provoqué par l'éruption de l'Anak Krakatoa, petite île du détroit de la Sonde qui sépare Java et Sumatra. "La combinaison (des deux facteurs) a causé un tsunami soudain qui a frappé les côtes", a expliqué le porte-parole, ajoutant que l'agence géologique indonésienne menait une enquête pour savoir ce qui s'est passé exactement.

Les autorités indonésiennes avaient dans un premier temps déclaré que la vague n'était pas un tsunami mais une marée montante, et avait appelé la population à ne pas paniquer. "C'était une erreur, nous sommes désolés" ont-elles écrit par la suite sur Twitter. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter