Après plus de deux semaines, l'incendie le plus meurtrier de l’histoire de la Californie maîtrisé à "100%"

International
DirectLCI
ÉTATS-UNIS - Après une lutte acharnée de deux semaines, les pompiers ont annoncé ce dimanche que le pire incendie de Californie, le "Camp fire", a enfin été maîtrisé à "100%". Au moins 87 personnes ont péri dans les flammes.
Live

BONNE NOUVELLE


 Le "Camp fire", l'incendie le plus meurtrier de l'histoire de la Californie qui dévastait le nord de l'Etat depuis plus de deux semaines, est désormais maîtrisé à "100%", ont annoncé dimanche les pompiers américains.


Au moins 87 personnes ont péri dans ce feu, qui a brûlé quelque 620 km2, rasant notamment la ville de Paradise, selon un dernier bilan des autorités publié samedi soir. 249 personnes sont toujours portées disparues.

BILAN HUMAIN


Le bilan de l'incendie qui ravage le nord de la Californie depuis près de deux semaines s'est alourdit à 83 morts après que les restes de deux victimes supplémentaires ont été découverts mardi, ont annoncé les autorités, le nombre de portés disparus étant désormais évalué à 563 personnes contre plus de 1200 au cours du week-end.

NOUVEAU BILAN 


Le bilan de l'incendie qui ravage le nord de la Californie depuis près de deux semaines s'est alourdit à 81 morts après que les restes de deux victimes supplémentaires ont été découverts mardi, ont annoncé les autorités, le nombre de portés disparus étant désormais évalué à 870 personnes. Un chiffre toutefois  très imprécis puisque il a été établi à partir de "données brutes", comme des coups de téléphone passés aux secours. Certains noms orthographiés de différentes manières pourraient aussi avoir été comptabilisés plusieurs fois et certains rescapés ne se sont pas signalés aux autorités ou à leurs familles.

BILAN 


Selon le dernier bilan communiqué dimanche soir par les autorités, au moins 77 personnes ont perdu la vie dans les incendies. 993 autres sont par ailleurs toujours portées disparues. "Sur les 77 victimes, nous pensons avoir identifié 67 personnes", a précisé le bureau du shérif du comté de Butte, où les flammes sévissent depuis 10 jours.

CALIFORNIE : LA BOURDE DE DONALD TRUMP


Le président américain a commis un impair alors qu'il se rendait sur l'un des lieux des incendies pour rencontrer les sinistrés.

NOUVEAU BILAN


En Californie, le "Camp fire" a ravagé près de 60.000 hectares. Et cinq morts supplémentaires ont été comptabilisés samedi soir, ce qui porte le bilan à 76 personnes tuées dans l'incendie. 


1276 personnes restent toujours disparues. 

Urgent

PLUS DE 1000 DISPARUS


Le nombre de personnes portées  disparues dans l'incendie qui ravage le nord de la Californie a grimpé à plus de 1.000, ont rapporté les autorités, qui ont également fait état de  huit victimes supplémentaires soit 71 morts au total.

Plusieurs milliers de bâtiments restent menacés par les flammes qui ont pour l'heure dévasté 57.000 hectares, et environ 47.000 personnes étaient toujours concernées par des ordres d'évacuation. 

SAN FRANCISCO DANS LA FUMÉE


L'incendie géant qui se déplace dans le nord de la Californie a provoqué une grosse pollution de l'air dans la ville de San Francisco. La qualité de l'air s'est dégradée jeudi pour atteindre un niveau jugé "très malsain", ont indiqué les autorités sanitaires de la municipalité californienne. Les autorités de la ville ont recommandé aux habitants de demeurer à l'intérieur et les écoles publiques étaient fermées ce vendredi.


Cette pollution affecte également les transports : les fameux "Cable Cars", ces tramways à traction par câble emblématiques de San Francisco, restent à l'arrêt. Les transports publics sont temporairement gratuits et les vols à l'aéroport international de San Francisco sont également perturbés.

Urgent

LE BILAN S'ALOURDIT


Les autorités locales déclarent avoir découvert de nouveaux corps, augmentant à 63 le nombre de victimes pour le seul incendie "camp fire" qui ravage le nord de la Californie, et 66 pour l'ensemble de l'Etat. 631 personnes sont désormais portées disparues. "Je veux que vous compreniez le chaos exceptionnel auquel nous avons fait face" lorsque le feu s'est déclenché, a déclaré jeudi soir devant des journaliste le shérif du comté de Butte, Kory Honea, pour justifier cette brutale augmentation.

TRUMP SUR PLACE SAMEDI


Alors qu'au moins 59 victimes et plus de 300 disparus sont à déplorer, la Maison-Blanche fait savoir que Donald Trump se rendra sur place samedi pour rencontrer les sinistrés. "Le président se rendra en Californie ce samedi pour rencontrer les personnes touchées par les incendies", a annoncé jeudi Lindsay Walters, porte-parole de la Maison Blanche

PARADISE


Cette ville de 25.000 habitants a été rayée de la carte.

VIDÉO - Incendies en Californie : Paradise, ville réduite en cendres

VIDÉO - Incendies en Californie : Paradise, ville réduite en cendres
Live

LE BILAN S'ALOURDIT


Un nouveau bilan fait état jeudi d'au moins 59 morts, dont 56 pour le "Camp fire" qui frappe le nord de l'Etat, selon le shérif du comté de Butte, Kory Honea. Les autorités accentuaient leurs efforts pour retrouver la trace de quelque 130 personnes toujours portées disparues.


"Nous pensons en avoir identifié 47, mais nous attendons une confirmation ADN", a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse, annonçant que du matériel de pointe permettant des analyses ADN ultra-rapides était en train d'arriver sur place.


"A partir de demain, tous ceux qui pensent qu'un membre de leur famille a péri peuvent venir nous fournir un échantillon d'ADN", a souligné le shérif, qui veut donner la priorité à la recherche des victimes du "Camp Fire".


Les effectifs des secours consacrés à cette tâche ont été presque doublés et à présent 461 personnes, aidées de 22 chiens spécialisés dans la recherche de restes humains, sont déployées sur le terrain. Les policiers ont également réussi à localiser plus de 200 personnes qu'ils croyaient manquantes, s'est félicité le shérif.

TRUMP FAIT PART DE SON SOUTIEN


Dans un message posté sur Twitter, le président américain a assuré son soutien aux habitants de la Californie mercredi, déclarant avoir discuté avec son gouverneur, Jerry Brown. 


Dans un message précédant, il a également remercié les pompiers qui luttent sur place, saluant leur "héroïsme, leur courage et leur génie". 

BILAN

AU MOINS 50 MORTS


Les autorités californiennes ont annoncé en fin de journée mardi (mercredi matin en France) que 6 nouvelles victimes ont été retrouvées à Paradise, ville de 26 000 habitantes totalement détruites par les flammes.


Le bilan provisoire est donc actuellement de 48 morts à "Camp Fire", le feu qui touche le nord de l'état californien, et 2 autres victimes à "Woolsey Fire", le feu qui s'est déclenché plus au sud. Des centaines de personnes sont également portées disparues mais beaucoup ont peut-être trouvé refuge dans des centres d'accueils ouverts à la hâte.


Près de 9000 pompiers sont mobilisés sur les deux fronts. Pas de pluie annoncée avant la semaine prochaine, au moins...

SIMI VALLEY


Les images impressionnantes de ce bombardement d'eau en bordure d'autoroute à Simi Valley, près de Los Angeles, sur le front "sud" des incendies, le "Woolsey Fire".

CALIFORNIE


Découvrez la commune de Paradise devenue une fille fantôme après le passage de l'incendie dans le nord de la Californie.

POINT DE SITUATION


Au nord de l'Etat, le feu baptisé "Camp Fire" avait brulé 50.500 hectares et n'était contenu qu'à 30%, selon un bilan des pompiers californiens (Cal Fire). Plus de 6.500 habitations et 260 commerces ont été détruits depuis que l'incendie s'est déclaré jeudi dernier. La ville de Paradise a été littéralement rayée de la carte, laissant la place à des paysages de désolation au milieu des bâtiments et des véhicules calcinés.

Plus de 5.100 pompiers sont déployés sur cet incendie, le plus meurtrier de l'histoire de la Californie, qui a déjà fait 42 morts. 


A plusieurs centaines de kilomètres au sud, le "Woolsey Fire" a ravagé près de 39.000 hectares près de Los Angeles, et fait au moins deux morts. Il n'était lui aussi contenu qu'à 35% mardi matin. Le feu s'est déclaré jeudi après-midi près de Thousand Oaks, petite ville meurtrie la veille au soir par une fusillade dans un bar qui a fait 12 morts. 

EN TEMPS RÉEL


Des vents violents soufflent dans cette région, attisant le feu et le faisant se rapprocher des habitations

Incendies en Californie : au moins 31 morts, suivez en temps réel l'avancée des feux

Incendies en Californie : au moins 31 morts, suivez en temps réel l'avancée des feux
Live

CALIFORNIE - "Les feux sont loin d'être sous contrôle"

BILAN ALOURDI


Le "Camp fire", l'incendie de forêt qui fait rage depuis plusieurs jours au nord de la ville de Sacramento a fait au moins 42 morts désormais selon les autorités américaines. "Les restes de 13 nouvelles personnes ont été découverts, ce qui porte le nombre total des morts à 42. Si je comprends bien, il s'agit de l'incendie de forêt le plus meurtrier de l'histoire" de la Californie, a déclaré le shérif du comté de Butte, Kory Honea. Deux autres personnes sont mortes au sud de la Californie, portant le bilan total dans l'Etat à 44 victimes. 

BILAN


Alors que 31 personnes ont perdu la vie dans les incendies, le shérif du comté de Butte, ravagé par les flammes, a fait savoir que les autorités étaient sans nouvelles de 228 personnes.

CALIFORNIE


A la rencontre des pompiers qui luttent contre les incendies.

MALIBU


Notre correspondante s'est rendue au milieu des cendres laissées par les flammes dans un lotissement près de Malibu. Où les vents font craindre un retour du feu

RÉACTION


Sur Twitter, le ministre français de la Transition écologique François de Rugy estime que les Californiens sont "une fois encore les premiers témoins et victimes du dérèglement climatique"

Le "Camp fire", l'incendie le plus meurtrier de l'histoire de la Californie qui dévastait le nord de l'Etat depuis plus de deux semaines, est désormais maîtrisé à "100%", ont annoncé dimanche les pompiers américains. Au moins 87 personnes ont péri dans ce feu, qui a brûlé quelque 620 km2, rasant notamment la ville de Paradise, selon un dernier bilan des autorités publié samedi soir. 249 personnes sont toujours portées disparues.


L'incendie, qui s'était déclenché le 8 novembre, a détruit près de 14.000 habitations, 530 commerces et 4.500 autres bâtiments, ont précisé les pompiers californiens (Cal Fire).

Les pluies des derniers jours sur cette région de la côte Ouest des Etats-Unis ont aidé à éteindre le feu mais ont également rendu difficile la recherche de restes humains par les secours. Le président des Etats-Unis Donald Trump, qui s'était rendu sur place il y a une semaine, avait exprimé sa "tristesse". Sa première réaction, pointant la mauvaise gestion selon lui des forêts par l'Etat de Californie, avait été critiquée.


Trois personnes ont par ailleurs trouvé la mort dans un autre incendie d'ampleur plus au sud, touchant la célèbre station balnéaire de Malibu. Ce feu, le "Woolsey fire", qui a dévasté plus de 390 km2, est lui aussi entièrement maîtrisé.


La Californie, victime de sécheresse chronique depuis plusieurs années, a connu plusieurs incendies majeurs depuis un an.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter