En Grande-Bretagne, bientôt 2 ans de prison pour les "trolls" sur internet

International
HARCÈLEMENT - Le gouvernement britannique a proposé que les personnes déclarées coupables de harcèlement sur Internet - les "trolls" - soient punies de deux ans de prison.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter