EN IMAGES - Incendies en Grèce : les feux désormais aux portes d'Athènes

EN IMAGES - Incendies en Grèce : les feux désormais aux portes d'Athènes

EN PROIE AUX FLAMMES - Quarante feux étaient en cours mercredi en Grèce, d'après la protection civile locale. Les dégâts matériels sont énormes, et les flammes sont à quelques kilomètres de la capitale.

Aux difficultés causées par l'épidémie de Covid-19, de nombreux Grecs doivent désormais ajouter les dégâts immenses engendrés par les fortes chaleurs et la quarantaine d'incendies qui sévissent toujours dans le pays, mercredi 4 août.

Les flammes étaient même aux portes d'Athènes, alors que mardi après-midi, plus de 300 habitants de Varympompi - une ville située à 30 km au nord de la capitale - et de deux autres villages voisins, ont dû être évacuées, tandis que le feu se propageait sur quatre fronts et devenait incontrôlable. La police a également indiqué avoir aidé 70 personnes de localités entourées par les flammes.

Le bassin athénien, qui compte près de quatre millions d'habitants - plus d'un tiers de la population du pays - était alors obscurci par les fumées âcres et des fumées grises à cause de cet incendie. Ce dernier a pris mardi après-midi dans une pinède au pied du mont Parnès, l'une des trois collines qui encadrent la capitale grecque. 

Mercredi matin, des hélicoptères et avions bombardiers d'eau survolaient la région, où l'un des quatre fronts restait toujours actif, mais la situation était "meilleure", selon le ministre adjoint de la Protection civile, Nikos Hardalias. D'après lui, en raison des températures dépassant les 40 degrés sur Athènes et la Grèce, "le risque d'incendie reste très élevé".

Le Premier ministre grec, Kyriakos Mitsotakis, présent sur les lieux mercredi matin, a expliqué que les autorités avaient fait face à un "feu difficile", en raison des "conditions caniculaires extrêmes"

40 feux ravageaient toujours le pays mercredi, dont une forêt de l'île touristique de Rhodes (sud-est), le sud du Péloponnèse, où trois villages ont été évacués, et l'île d'Eubée, où huit villages ont été également évacués.

La France, Chypre, les Pays-Bas, la Slovénie et la République tchèque vont envoyer des renforts aériens et terrestres, selon l'agence de presse grecque ANA, pour assister les soldats du feu qui espèrent maîtriser le feu dans "les prochaines heures".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Sous-marins australiens : Paris et Washington se renvoient la balle

EN DIRECT - Covid-19 : nouvelle baisse des hospitalisations, y compris en soins critiques

Pourquoi la disparition d'al-Sahraoui est un "gros coup" porté au groupe État islamique au Grand Sahara

La mystérieuse disparition d'une jeune instagrameuse met les Etats-Unis en émoi

Patrimoine, assurance-chômage... Les annonces d'Emmanuel Macron pour les travailleurs indépendants

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.