En manque de volontaires, Daech force des enfants et des handicapés à faire les kamikazes

International

Toute L'info sur

La bataille de Mossoul

ATTAQUES SUICIDES - Les terroristes de l’Etat islamique installeraient de force des enfants et des handicapés au volant de camions piégés en Irak, rapporte un général américain.

En manque de volontaires pour conduire ses camions-suicides bourrés d’explosifs, Daech obligerait des enfants et des personnes handicapés à faire les kamikazes. C’est ce qu’affirme le général américain Matt Isler, déployé en Irak. "Nous avons vu des gens menés de force à une VBIED (acronyme anglais signifiant bombe artisanale transportée par un véhicule) comme chauffeur, poussés à l’intérieur et enchaînés dedans", a-t-il indiqué à des journalistes accompagnant en Irak le nouveau ministre américain de la Défense, le général Jim Mattis.

"On a vu des enfants poussés dans une VBIED comme chauffeur, des gens incapables de marcher… Je ne sais pas s’ils ont signé pour la mission", a-t-il poursuivi. Selon lui, cet enrôlement de force pour pallier au manque de kamikazes volontaires serait un signe de la défaite future de Daech. 

Voir aussi

Des chauffeurs qui abandonnent leur véhicule et s'enfuient

Les forces de la coalition auraient pu observer à de nombreuses reprises des véhicules-suicides se détourner de leur objectif au dernier moment pour s’abriter derrière des bâtiments. "Et là on voit une patrouille de l’Etat islamique (EI) partir à la recherche de la VBIED […], on voit le commandement de l’EI se demander où est passé le chauffeur". 

"On a vu plusieurs chauffeurs" disparaitre, a précisé le général. Selon lui, enchainer les chauffeurs serait une pratique récente de Daech. Les premiers cas auraient été repérés alors que les forces irakiennes se rapprochaient de Mossoul-Est lors de l’opération de libération de la ville, qui a débuté en octobre 2016.

En vidéo

SEPT À HUIT – Traumatisés, manipulés, violents : qui sont les enfants français de Daech ?

En vidéo

A Mossoul, les combats s’accentuent dans l’ouest de la ville

Lire aussi

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter