En plein vol, un homme agresse sexuellement une femme et justifie son geste en citant Donald Trump

En plein vol, un homme agresse sexuellement une femme et justifie son geste en citant Donald Trump

International
DirectLCI
AGRESSION- Un homme a agressé sexuellement une passagère qui se trouvait devant lui lors d’un vol reliant deux grandes villes du sud des Etats-Unis dimanche dernier. Lors de son arrestation, il a justifié son geste en citant le président américain.

"Le président des Etats-Unis dit que c’est ok". Face aux autorités, un homme suspecté d’agression sexuelle a justifié avoir touché la poitrine d'une passagère en citant Donald Trump. Selon un article du Washington Post, publié ce mardi 23 octobre, tout a commencé lorsqu’une passagère d’un vol de la Southwest Airlines est victime d’attouchements non consentis.

Dimanche dernier, lors d’un vol reliant Houston à Albuquerque, dans le sud du pays, une femme s’installe dans son siège et s’endort. Selon le récit du quotidien américain, elle est réveillée à peine 15 minutes après le décollage. Alors qu’elle dormait, tête appuyée contre le hublot, elle a senti "ses vêtements bouger" et des doigts caresser "son côté droit et autour du soutien-gorge". Au début, elle pense que c’est un simple accident. Mais les caresses reprennent au bout de trente minutes, plus persistantes. 


De quoi pousser la femme à confronter son agresseur, qu’elle a déclaré ne pas connaître. Selon la plainte, elle lui aurait alors dit qu’elle ne "comprenait pas pourquoi il pensait que c’était acceptable de la toucher" et lui demandant de cesser. 

Interrogation à laquelle Bruce Michael Alexander a répondu peu après. Arrêté à la sortie de l’avion, il serait, selon les procureurs fédéraux, âgé de 49 ans et originaire de Tampa, en Floride. Et aurait justifié son geste en expliquant que : "Le président des Etats-Unis dit que c’est ok d’attraper les femmes par leur parties intimes."


Un motif surprenant, qui fait allusion à une vidéo qui avait fuité lors de la campagne électorale. On est alors en 2005, et Donald Trump, alors chef d’entreprise de renom, discute avec le présentateur de l'émission américaine Access Hollywood. Les deux hommes sont invisibles derrière les fenêtres d’un car, mais leurs micros, branchés, continuent d’enregistrer. On entend celui qui deviendra le président des Etats-Unis dix ans plus tard décrire, en des termes particulièrement crus et dégradants, ses techniques de drague qui consiste à ne même pas "attendre".  "Quand on est une star, elles nous laissent faire. On fait tout ce qu'on veut". Tout ce qu’on veut incluant, selon lui, la possibilité de les "attraper" par le sexe. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter