En pleine conférence de presse, Donald Trump évoque un vaccin imaginaire contre le VIH

Le virus du sida

COUAC - Lors d'une conférence de presse à la Maison Blanche mardi, le président des Etats-Unis Donald Trump a fait allusion à un vaccin contre le VIH, pour saluer le travail des scientifiques travaillant sur un traitement contre le Covid-19. Or, ce vaccin contre le sida n'existe pas...

Nouvelle sortie remarquée du président américain. Lors d'une conférence de presse mardi à la Maison Blanche, Donald Trump a de nouveau abordé l'avancement des recherches concernant un vaccin contre le Covid-19, qui a fait plus de 434.000 morts dans le monde, dont 118.000 aux Etats-Unis. "Avant la fin de l'année, je prédis que nous aurons trouvé un vaccin ainsi qu'un traitement. (...) Nous faisons des progrès extraordinaires", a déclaré le président américain.

Il a également fait part de son admiration pour les scientifiques et les médecins travaillant dans cette recherche d'un vaccin, se laissant aller à une déclaration supplémentaire  : "Je suis de très près ce que font les scientifiques, les médecins. J'ai beaucoup de respect pour eux. Ils ont déjà mis au point de nombreux autres traitements au cours de ces dernières années. Ce sont les meilleurs, les plus intelligents, les plus brillants, ils ont mis au point le vaccin contre le sida. Comme vous le savez, il y a différentes choses lancées, et maintenant diverses entreprises sont impliquées."

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Lire aussi

Une sortie qui n'a pas manqué d'éveiller la curiosité des observateurs et journalistes présents, l'existence d'un vaccin contre le VIH étant tout simplement fausse. A ce jour, aucun vaccin n'existe en effet contre le sida, comme le précise le Sidaction : "Non, il n'existe pas de vaccin contre le VIH/sida."

Le président américain est ensuite revenu sur ses propos : "Avant, le sida était une condamnation à mort, et maintenant les gens vivent grâce à une pilule. C’est une chose incroyable." Or, cette affirmation est une nouvelle fois approximative. Selon le Sidaction, "si la recherche a considérablement progressé depuis le début de l’épidémie et a permis, pour ceux qui ont accès aux traitements, de vivre avec le VIH, un constat demeure : en 2019, on meurt toujours du VIH/sida dans le monde et aucune guérison n’est possible. Il n’existe pas non plus de vaccin".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Omicron : 464.769 nouvelles contaminations au Covid en 24 heures, un record en France

VIDÉO - Blanquer à Ibiza : "Si c’était à refaire, je choisirais un autre lieu", concède le ministre sur TF1

République Tchèque : une chanteuse meurt du Covid-19 après l'avoir volontairement contracté

EN DIRECT - Covid-19 : Boris Johnson annonce la fin de l'essentiel des restrictions en Angleterre

Covid-19 : à peine adopté, le pass vaccinal déjà obsolète face à Omicron ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.