En Sicile, l'Etna se réveille le temps d'une incroyable éruption orageuse

En Sicile, l'Etna se réveille le temps d'une incroyable éruption orageuse

DirectLCI
ITALIE - Avec une centaine d'éruptions au cours du XXe siècle, l'Etna est l'un des volcans les plus actifs du monde. Le 3 décembre, l'un de ses cinq cratères est entré en activité pendant 1h30 et a émis une colonne de fumée haute de 7km, des éclairs et d'incroyables jets de lumière.

Après plusieurs années de sommeil, l'Etna, le volcan le plus haut (3350 mètres) et le plus actif d'Europe, s'est réveillé le 3 décembre, avec une éruption classée parmi les plus "énergiques des 20 dernières années", selon l'Institut italien de géophysique et de vulcanologie (Ingv). Offrant un incroyable spectacle aux Siciliens, l'Etna, qui est entré en éruption une centaine de fois au cours du XXe siècle, a dégagé une colonne de fumée haute de plus de 7km.

Selon l'Ingv, c'est du cratère "Voragine" qui produit l'activité la plus intense du volcan, avec la présence de fontaines de lave et d'une colonne éruptive de magma, que s'est échappée cette colonne de fumée, visible depuis une large partie de l'île.

La ville de Catane, grande habituée des caprices de son volcan

"Cela n'a rien à voir avec un orage classique", a expliqué le vulcanologue Piergiogio Scarlato à France 2, en référence aux incroyables éclairs et jets de lumière provoqués par l'éruption. "Pendant l'éruption, les cendres projetées se charge d'électricité statique qu'elles libèrent ensuite dans l'atmosphère, provoquant ensuite ces éclairs".

Habitués aux caprices de l'Etna, les Siciliens ont agi en conséquence. L'aéroport de Catane, une ville située au pied du volcan, a dû fermer ses portes pendant une heure afin de nettoyer les pistes où un épais tapis de cendres s'était formé. Des avions ont également été redirigés vers le nord de l'île. L'Etna, qui est occupé par cinq cratères sommitaux, est régulièrement en activité depuis la formation du dernier cratère en 2007.

À LIRE AUSSI >> Le Piton de la Fournaise en éruption à La Réunion

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter