Enfant abandonné : des contradictions à n'en plus finir

International
DirectLCI
AUSTRALIE – Les versions de la mère porteuse et du couple australien accusé d'avoir abandonné un bébé trisomique ne cessent de s'opposer. Difficile d'y voir clair d'autant que les parents biologiques n'hésitent pas à revenir sur leurs affirmations.

Une affaire de plus en plus obscure. Si la jeune Thaïlandaise maintient que le couple australien a bien abandonné Gammy car le petit garçon est trisomique et souffre d'un problème cardiaque, en n'emportant que sa sœur jumelle, la version des parents est plus que changeante. Dans un premier temps, le père a affirmé que les docteurs de la clinique ne lui avait présenté que la fillette en bonne santé et qu'il ignorait l'existence du bébé trisomique. Puis mardi via une amie, les deux Australiens ont nié dans le Bunbury Mail avoir volontairement abandonné Gammy, contrairement à ce qu'assure Pattaramon Chanbua.

Un accord entre les parties

Les parents ont précisé que les docteurs leur avaient expliqué que le bébé ne survivrait pas à son problème cardiaque, reconnaissant de facto qu'ils étaient au courant de son existence. En conséquence, un accord serait intervenu avec la mère porteuse pour qu'ils retournent en Australie avec la fillette tandis que Gammy resterait en Thaïlande pour y être inhumé.

A ces versions, s'ajoute celle d'une ancienne employée de l'agence qui avait mis en relation le couple avec Pattaramon Chanbua. Celle qui a servi d'intermédiaire dans l'affaire assure que personne ne savait que faire lors de la découverte de la trisomie de Gammy. C'est alors, selon elle, que la mère porteuse a assuré qu'elle s'occuperait du garçon et que personne n'avait à s'inquiéter. Quoi qu'il en soit, et toujours selon l'ex-salariée, les parents biologiques savaient que le bébé était atteint de trisomie 21 puisqu'ils étaient dans la même chambre que lui quatre semaines après l'accouchement. 

A lire aussi :

L'inquiétant passé du père biologique

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter