Enfants de djihadistes français : les familles se mobilisent pour les rapatrier

Enfants de djihadistes français : les familles se mobilisent pour les rapatrier

JT 20H - C'est une question à la fois politique, éthique et juridique : la France doit-elle rapatrier les enfants de djihadistes actuellement en Syrie ?

Une famille vient de saisir la Cour européenne des droits de l'Homme au sujet des orphelins de djihadistes. Elle reproche au gouvernement français d'avoir refusé le rapatriement de deux enfants, aujourd'hui détenus par les forces kurdes dans le camp d'al-Hol, au nord-est de la Syrie. Dans ces camps, des dizaines d'orphelins de djihadistes attendent. Seuls cinq ont été rapatriés au mois de mars car la position de la France reste la même : le rapatriement ce fera au cas par cas. 

Toute l'info sur

Le 20h

"L'inertie des autorités françaises participe à une fabrication du terrorisme"

L'avocate des familles des enfants a envoyé des dizaines de courriers au président de la République pour tenter de les faire rapatrier. "Ces enfants vont être récupérer par des groupes terroristes. L'inertie des autorités françaises participe à une fabrication du terrorisme et à la survie du groupe terroriste l'Etat islamique", lance Marie Dosé au micro de TF1. 

Lire aussi

Le sujet en tête de cet article a été diffusé dans le journal télévisé de 20 heures du 07/05/2019 présenté par Gilles Bouleau sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 7 mai 2019 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Couvre-feu national à 18h : quelles sont les attestations dérogatoires et où les télécharger ?

EN DIRECT - Covid-19 : près de 25.000 hospitalisations, 196 décès en 24 heures

Départ de Donald Trump : nos images de la Maison-Blanche désertée

Impôts : faites-vous partie des bénéficiaires de l'acompte versé ce vendredi ?

Vaccin Pfizer : les livraisons à l'UE vont être retardées de "trois à quatre semaines"

Lire et commenter