Enfants retrouvés dans une grotte en Thaïlande : comment les secours préparent leur délicate évacuation

SAUVETAGE - Les 12 enfants et leur entraîneur de foot pris au piège d'une grotte inondée dans le nord de la Thaïlande ont été retrouvés lundi soir. Prochaine étape : une délicate évacuation.

Neuf jours sans vivres dans une grotte inondée. C'est le calvaire enduré par douze enfants et leur jeune entraîneur en Thaïlande. Un calvaire qui a pris fin lundi, quand des nageurs britanniques sont parvenus à localiser le groupe. La mission de sauvetage n'est pour autant pas terminée : l'opération d'évacuation qu'il faut à présent mener est risquée, et plusieurs scénarios sont possibles.

Une préparation indispensable

Après neuf jours sous terre sans rien manger, les enfants et leur entraîneur sont éprouvés. La première étape consiste donc à leur redonner des forces. Mais leur réalimentation doit être progressive, car ils peuvent sinon être pris de nausées, insistent les secouristes. Les enfants pourraient passer encore pas mal de temps dans le réseau souterrain, raison pour laquelle les secouristes leur ont fait parvenir des vivres et des médicaments, en particulier des gels riches en calories et du paracétamol. "(Nous allons nous) préparer à envoyer des vivres supplémentaires pour tenir au moins quatre mois", a déclaré le capitaine de la marine thaïlandaise.

Une sortie par l'entrée principale de la grotte ?

Une fois que le groupe aura repris des forces, l'opération d'évacuation pourra débuter. "Notre mission de recherche a été couronnée de succès, mais il nous reste à les sortir de là", a déclaré le gouverneur de la province de Chiang Rai. Ce dernier l'assure : les chances qu'ils puissent être sortis dès ce mardi sont minces. En effet, le niveau actuel de l'eau implique selon les secouristes un parcours sous-marin qu'un plongeur chevronné met… six heures à parcourir.  Pour cette raison, les enfants vont être entraînés à parcourir plus de quatre kilomètres de boyaux étriqués, dont de larges portions inondées dans lesquelles ils seront équipés de bouteilles d'oxygène. "Nous nous apprêtons à les évacuer par là où ils sont entrés et pompons le plus possible d'eau afin qu'ils n'aient pas à plonger", ou alors seulement sur une courte distance, a expliqué mardi Anupong Paojinda, porte-parole du ministère de l'Intérieur. Cependant, plus le temps passe, plus le risque de nouvelles inondations est grand en cette période de mousson en Asie du Sud-Est.

Une sortie par un puits ?

Les sauveteurs ont repéré plusieurs puits à la verticale de la grotte. Et ces derniers jours, la forêt a été défrichée près de l'un d'eux pour permettre l’atterrissage d'hélicoptères en vue d'une possible évacuation par les airs. Mais pour l'heure, il n'a pas été prouvé qu'un de ces puits soit connecté avec la portion de la grotte où sont les enfants. La voie privilégiée reste donc l'entrée principale de la grotte.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Thaïlande : le sauvetage des enfants piégés dans une grotte

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter