Enquête ouverte après le suicide apparent du milliardaire Jeffrey Epstein, poursuivi pour trafic sexuel

International

Toute L'info sur

Jeffrey Epstein, le milliardaire qui exploitait sexuellement des mineures

ÉTATS-UNIS - Homme d'affaire très influent et ancien proche de Donald Trump, Jeffrey Epstein s'est suicidé dans la prison de New York où il attendait son procès. Il avait été inculpé pour exploitation sexuelle ayant concerné des dizaines de mineures. Le FBI a ouvert une enquête pour "suicide apparent".

Il a été retrouvé pendu dans sa cellule ce samedi matin vers 7h30 (13h30 en France).  Le milliardaire déchu Jeffrey Epstein, 66 ans, s'est suicidé. Il était accusé de "trafic sexuel" de mineures et d'association de malfaiteurs et avait comparu en juillet dernier devant un juge de New York concernant des faits qui se seraient déroulés entre 2002 et 2005. Le FBI a ouvert une enquête pour "suicide apparent". Jeffrey Epstein avait été inculpé pour exploitation sexuelle ayant concerné des dizaines de mineures et attendait, depuis, son procès.  Des photos de jeunes filles dénudées avaient également été découvertes dans la maison du milliardaire.


L'homme avait déjà connu une première histoire avec la justice il y a une dizaine d'années. Il avait été accusé de recourir aux services de prostituées mineures.  

Déjà accusé en 2008 et sauvé par un "accord" controversé

Propriétaire d'une grande demeure à Palm Beach en Floride, Jeffrey Epstein y aurait invité plusieurs dizaines de prostituées mineures. L'alerte avait été donnée en 2005 par les parents d'une adolescente de 14 ans, révélant que leur fille a été agressée par le milliardaire. A partir de là, plusieurs autres victimes potentielles avaient été identifiées par la police, elles auraient été payées entre 200 et 300 dollars pour des massages et des actes sexuels. Elles avaient entre 13 et 16 ans. 


Pour ces faits, l'homme d'affaire encourait la prison à perpétuité mais en 2008, il n’écopera que de 18 mois d'emprisonnement. Un accord fut passé avec Alexander Acosta, à l'époque procureur général de Floride et aujourd'hui secrétaire du Travail de Donald Trump. Une négociation de peine fut proposée à Jeffrey Epstein s'il plaidait coupable pour le chef d'avoir sollicité des prostituées mineures, ce qu'il accepta. Il fut alors condamné à 13 mois de prison mais obtint un aménagement favorable qui lui permit de travailler à l'extérieur de la prison 6 jours par semaine.

Depuis, le milliardaire était resté dans le viseur de la police. Des centaines de jeunes filles auraient eu affaire à Jeffrey Epstein, selon les témoins entendus par la police. Les récentes poursuites provenaient des procureurs fédéraux de Manhattan, épaulés par la police et le FBI. 


Le ministre du Travail de Donald Trump, Alexander Acosta avait été rattrapé par cette affaire d'accord controversé en 2018. Une enquête du Miami Herald l'avait estimé "compromis éthiquement". Il aurait rencontré au moins une fois en privé l'avocat de Jeffrey Epstein, un de ses anciens collègues, et lui aurait laissé une certaine marge de manœuvre sur les termes de l'accord. L'existence du deal avait été révélé aux familles qu'après l'aval du juge, cependant la loi fédérale demande qu'elles soient informées de chaque développement important lié à leurs plaintes. En février dernier, un juge fédéral avait estimé que le droit des victimes avaient été violé par le gouvernement lors de cette affaire. Si l'accord avait été annulé, Jeffrey Epstein aurait pu également être inculpé pour ces faits plus anciens. Dans la loi américaine, il n' y a pas de délais de prescription pour le "trafic sexuel de mineurs" .  Sa mort précipitée met fin à ces procédures. 

Ami des célébrités et ancien proche de Donald Trump

Jeffrey Epstein n'était pas destiné à une vie d'homme influent. Il a pour seul diplôme son certificat de lycée et a commencé sa carrière comme professeur de mathématiques. Sa vie change lorsqu'il se fait repérer par un trader à Wall Street, le père d'un de ses élèves. A partir de là, le succès lui ouvre les bras. Il créé sa propre société et va devenir le gestionnaires de portefeuille de milliardaires avec lesquels il va lier des amitiés. Habitué des tapis rouges, il va fréquenter les stars et les puissants comme Bill Clinton, l'acteur controversé Kevin Spacey, des intellectuels, des prix Nobel et également Donald Trump.

L'actuel Président des Etats-Unis faisait l'éloge en 2002 de son ami qui bénéficiait déjà d'une certaine réputation: "Je connais Jeff depuis 15 ans. C'est un gars génial. Il est très drôle. On dit même qu'il aime les jolies femmes autant que moi, et beaucoup d'entre elles sont plutôt jeunes". 


Difficile de connaître la nature de la relation qu'entretenaient encore les deux hommes. Un des avocats du président a nié le fait qu'ils aient entretenu la moindre relation sociale.


Les deux hommes partageaient plus qu'un goût pour les jolies femmes, leurs deux noms apparaissent dans des affaires de viol. En 2016, une femme accusait Donald Trump et Jeffrey Epstein de l'avoir violée alors qu'elle était âgée de 13 ans. Les faits se seraient déroulés durant plusieurs soirées en 1994 dans la résidence New-Yorkaise de Jeffrey Epstein. La poursuite en justice a cependant été annulée avant les élections de 2016.


Virgina Roberts, une des accusatrices de Jeffrey Epstein, avait 16 ans lorsqu'elle a été présentée au milliardaire par un proche. Avant cela, elle travaillait dans un club de Donald Trump à Palm Beach.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter