États-Unis : des gorilles du zoo d'Atlanta positifs au coronavirus

Photo d'illustration

ANIMAUX - Une douzaine de grands singes du zoo d'Atlanta ont contracté le Covid. Plusieurs d'entre eux ont rencontré des complications et ont dû être soignés avec un traitement antimonoclonal.

Plusieurs gorilles du zoo de la ville d'Atlanta en Géorgie (Sud des Etats-Unis) ont été testés positifs au coronavirus, a annoncé Zoo Atlanta. Les animaux, des gorilles des plaines de l'Ouest, avaient subi des tests après que des soigneurs les ont vus tousser et présenter d'autres symptômes.

De premiers tests ont montré qu'ils étaient positifs au virus SARS-CoV-2 qui provoque le Covid-19 et des résultats de tests de confirmations sont attendus auprès des services du laboratoire vétérinaire national d'Ames dans l'Iowa, a précisé le zoo vendredi dans un communiqué.

Soignés avec des anticorps monoclonaux

Certains gorilles présentant des risques de complications ont été soignés avec des anticorps monoclonaux et les 20 gorilles que compte le zoo ont tous été testés. "Les équipes surveillent de très près les gorilles touchés et espèrent qu'ils se rétabliront totalement", a déclaré Sam Rivera, directeur de la santé animale de Zoo Atlanta. "Ils reçoivent les meilleurs soins possible".

"Nous sommes très inquiets de ces contaminations, en particulier parce que nos protocoles de sécurité pour travailler avec les grands singes et d'autres espèces animales vulnérables sont, et ont été tout du long de la pandémie, extrêmement rigoureux," a-t-il ajouté.

Le zoo estime que les gorilles ont été contaminés par un soignant asymptomatique, même s'il avait été pleinement vacciné et portait un équipement de protection. Les visiteurs ne posent aucun danger en raison de la distance entre eux et l'habitat des primates, souligne le zoo.

"On sait que les humains peuvent transmettre le virus aux animaux comme les gorilles et ces cas sont survenus dans d'autres zoos, mais il n'y a actuellement aucune donnée suggérant que les animaux des zoos peuvent transmettre le virus aux humains", insiste l'établissement.

Selon le quotidien d'Atlanta, The Atlanta Journal-Constitution, 13 des gorilles du zoo ont été contaminés y compris Ozzie, qui est à 60 ans le plus vieux gorille mâle connu selon le zoo. Ozzie présente des symptômes modérés, a confié M. Rivera au quotidien. "Nous ne nous sentons pas tirés d'affaire", a-t-il ajouté, "nous prenons les choses au jour le jour".

Bientôt vaccinés

L'être humain et les autres primates ont un génome très proche, les gorilles ayant environ 98% de leur ADN en commun. En Afrique, chimpanzés et gorilles ont ainsi été décimés par le virus Ebola. Zoo Atlanta a précisé avoir reçu l'autorisation d'utiliser le vaccin anti-Covid pour animaux développé par la firme spécialisé Zoetis.

Il sera administré aux gorilles dès qu'ils seront rétablis et le zoo entend également vacciner ses orangs-outangs, ses tigres de Sumatra, ses lions d'Afrique et ses panthères nébuleuses. Le Covid-19 est également connu pour avoir frappé des chats et chiens domestiques

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Le Covid-19 pourrait altérer la matière grise du cerveau même chez les cas bénins

Covid-19 : les tests deviendront payants le 15 octobre seulement pour les non-vaccinés, annonce Jean Castex

Taux d'incidence du Covid-19 : où en est l'épidémie en France ?

Ségolène Royal échoue à se faire élire au Sénat

Les filles de Barbès

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.