Covid-19: "Ralentissez le dépistage", déclare Trump

Donald Trump, le 20 juin 2020, devant ses supporters à Tulsa, Oklahoma, pour son premier meeting.
International

ETATS-UNIS - Le président américain a lancé sa campagne, samedi à Tulsa, Oklahoma. Alors que sa gestion de la pandémie fait l'objet de nombreuses critiques, Donald Trump a ironisé à l'occasion de ce meeting.

Donald Trump a déclaré samedi qu'il avait demandé à ses autorités sanitaires de ralentir le rythme du dépistage du Covid-19 parce que cela provoquait une augmentation du nombre de cas détectés aux Etats-Unis, le pays le plus endeuillé du monde par la pandémie. Sans expliciter s'il était sérieux, le président américain a affirmé à la foule de ses partisans réunis à Tulsa, dans l'Oklahoma, que le dépistage était "une arme à double tranchant". 

"Voilà le mauvais côté : quand on fait ce volume de dépistage, on trouve plus de gens, on trouve plus de cas", a-t-il poursuivi lors de ce premier meeting organisé pendant la pandémie aux Etats-Unis.  "Alors j'ai dit à mon équipe 'Ralentissez le dépistage'. Ils font des tests, et des tests...", a ajouté Donald Trump, dont la gestion de la crise sanitaire aux Etats-Unis est largement critiquée. 

"Il plaisantait évidemment pour dénoncer la couverture médiatique absurde", a ensuite indiqué à l'AFP un responsable de la Maison Blanche, sous couvert d'anonymat.  

Lire aussi

Devant une salle moins garnie qu'espéré et où peu de ses partisans portaient des masques de protection, il a vigoureusement défendu ses décisions face au Covid-19, qu'il a de nouveau qualifié de "virus chinois". "J'ai sauvé des centaines de milliers de vies, mais personne ne salue jamais notre travail", a-t-il lancé.

Toute l'info sur

La présidence Donald Trump

Ignorant les mises en garde sur le coronavirus, le président américain a renoué samedi soir avec les meetings dont il raffole mais sans la foule attendue pour donner un coup de fouet à une campagne de réélection mal engagée.

Six membres de l'équipe de campagne Trump ont été testés positifs au Covid-19 et placés en quarantaine quelques heures avant ce rassemblement. Jusqu'à présent relativement épargné, l'Oklahoma connaît en ce moment une forte poussée des cas détectés.

Les Etats-Unis sont le pays le plus touché par le nouveau coronavirus avec plus de 2,2 millions de cas et près de 120.000 morts, pour près de 330 millions d'habitants. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent