Equateur : un footballeur écope d'une amende de 1200 dollars après avoir embrassé un ballon

Le footballeur Sergio Daniel Lopez lors d'un match en janvier 2019.
International

BAISER INTERDIT - Le footballeur argentin Sergio Lopez a été condamné par la Ligue de football équatorienne à une amende de 1200 dollars pour avoir embrassé le ballon pendant un match.

En temps de pandémie, les gestes d'affection sont strictement encadrés n'est plus permis : l'Argentin Sergio Lopez, footballeur professionnel en Equateur, a été condamné lundi à une amende de 1.200 dollars pour avoir embrassé le ballon pendant un match.

Après la victoire de son équipe Aucas contre Macara (1-0) vendredi, Sergio Lopez est le premier joueur à recevoir une amende pour cette sanction, mise en place par la ligue de football équatorienne pour lutter contre la propagation du Covid-19.

Lire aussi

L'échange de maillots également interdit

Dans cette journée du championnat de première division, qui avait été stoppé cinq mois à cause de la pandémie, cinq autres joueurs ont été sanctionnés d'une amende de 1.200 dollars pour avoir échangé leurs maillots, autre geste désormais prohibé. Par ailleurs, des équipes ont également été sanctionnées pour non-respect des mesures sanitaires: Liga de Portoviejo pour ne pas avoir fourni de trousse de premiers secours, et Barcelona SC pour ne pas avoir mis à disposition d'alcool ou de gel pour la désinfection des mains.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières informationsLes pays les plus touchés par le Covid-19

L'Équateur dénombre près de 6.600 morts dus au nouveau coronavirus pour quelque 114.000 cas recensés. Les autorités font également état d'environ 3.700 décès supplémentaires probablement dus au virus.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Allemagne : Angela Merkel annonce un reconfinement partiel de quatre semaines dès lundi

"Vous avez un problème avec la République", vive altercation à l'Assemblée entre Blanquer et Mélenchon

Reconfinement : ce que l'on sait des pistes envisagées par l'exécutif

Les écoles et les collèges vont-ils rester ouverts en cas de reconfinement ?

REPLAY - Didier Raoult sur LCI : "Je ne suis pas Nostradamus"

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent