Espace : la sonde Rosetta s'est réveillée !

Espace : la sonde Rosetta s'est réveillée !

DirectLCI
ESPACE - La sonde Rosetta a, comme prévu, envoyé son tout premier message à l'Humanité depuis 2 ans et demi, alors qu'elle se trouve à plus de 800 millions de kilomètres de la Terre. Une belle réussite pour les astrophysiciens européens, et un énorme ouf de soulagement.

Il est 19h17, ce lundi, au centre de contrôle des missions de l'Agence spatiale européenne (ESOC) , à Darmstadt, en Allemagne. Quand soudain, des cris de joies retentissent, suivis d'une salve d'applaudissements. Les nombreux ingénieurs présents peuvent enfin respirer : après plus de deux ans et demi de silence, la sonde Rosetta s'est bien réveillée comme prévu , et a envoyé son tout premier signe de vie. Elle avait été lancée par la fusée Ariane en 2004.

Un signal qui vient de parcourir en 45 minutes les 800 millions de kilomètres et des poussières qui la séparent de la Terre. À l'ESOC comme au Centre national d'études spatiales français (CNES), le soulagement est palpable : "Passé la 1/2h, je commençais à m'interroger... il fallait être patient !", a twitté depuis Paris Francis Rocard, responsable du programme d'exploration du système solaire au CNES.

Comprendre la genèse de l'Univers

De la patience, il en faudra encore un peu pour obtenir des informations plus précises de Rosetta. En approche à près de 2 millions de kilomètres de sa destination finale, la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko, elle ne commencera les manœuvres d'exploration que le 28 mars. A cette date, le module baptisé Philae sera à son tour réveillé avant d'être envoyé sur la surface de cette boule de glace de 4 km de diamètre au mois de mai.

Objectif : comprendre ce qu'il se passait il y a 4,6 milliards d'années dans notre Univers naissant, à l'époque où les planètes n'étaient pas encore formées. Le Soleil était alors entouré d'un grand nombre d'astéroïdes et de comètes, dont 67P. Au total, l'étude doit durer 18 mois. "Il est des missions où la pure technique rencontre la part de rêve, Rosetta en est l’exemple parfait" a déclaré Jean-Yves le Gall, le président du CNES. Et le songe ne fait que commencer.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter