Demande en paternité : la justice ordonne l'exhumation de Dali

DirectLCI
ESPAGNE - La justice espagnole ordonne l'exhumation du célèbre peintre Dali après une demande en paternité émise par Maria-Pilar Abel, une sexagénaire vivant en Catalogne.

Plus de 28 ans après sa mort, le 23 janvier 1989 à l'âge de 84 ans, Salvador Dali va être exhumé. Lundi, la justice espagnole a ordonné l'exhumation de Dali après une demande en paternité. Dans le détail, comme le rapportent ce lundi les médias espagnols, il s'agit de déterminer si Maria-Pilar Abel, une sexagénaire vivant en Catalogne, est bien la fille du célèbre peintre, comme elle l'affirme depuis plusieurs années.


"Le Tribunal de Première instance n°11 de Madrid a ordonné l'exhumation du cadavre du peintre Salvador Dali, afin d'obtenir des échantillons de ses restes et déterminer s'il est le père biologique d'une femme de Girone", a indiqué le service de communication du Tribunal supérieur de justice de Madrid.

En vidéo

Exposition des oeuvres de Salvador Dali au Centre Pompidou

Cette exhumation a un objectif simple : prélever de l'ADN sur la dépouille de l'artiste catalan défunt, et le comparer avec celui de la sexagénaire. "L'étude de l'ADN du cadavre du peintre est nécessaire car il n'existe pas d'autres restes biologiques ni personnels pour effectuer une comparaison", a également précisé le tribunal madrilène.


Née en 1956 à Figueres, Pilar Abel prétend que sa naissance est le résultat d'une relation entre Salvador Dalí, maître du surréalisme, et l'employée de maison d'une famille de Cadaquès, qui était proche de l'artiste. En 2016, Pilar Abel avait fait part de son attente à ce sujet : "Je serai alors satisfaite car je saurai enfin qui je suis". 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter