Espagne : et Podemos inventa le programme "catalogue IKEA"

International
COUP DE COM' - A un peu plus de deux semaines des élections législatives espagnoles, le parti de gauche radicale a décidé d'innover en matière de communication électorale. Reste à savoir si ces nouveaux instruments permettront à la formation de Pablo Iglesias de renforcer la tendance favorable à son égard dans les urnes.

Les Espagnols de Podemos sont-ils en train de réinventer la communication politique ? En distribuant plus de 220 millions d'exemplaires de leur programme sous forme de catalogue IKEA à deux semaines des élections législatives du 26 juin, le parti de gauche radicale vient en tout cas de faire un sacré coup marketing et médiatique. 

Selon Le Monde , le catalogue IKEA est en effet le troisième livre le plus publié au monde. Au lieu d'imprimer des millions de tracts qui de toute façon ne seront pas lu, la formation de Pablo Iglesias a donc cherché un moyen de se faire entendre différemment. "Nous voulons que ce soit le manifeste le plus lu jamais produit", a ainsi justifié la cofondatrice du parti, Carolina Bescansa, lors de la présentation de ce programme qui calque le célèbre catalogue suédois. 

Et d'ajouter : "Voici une réédition de notre programme électoral dans un format peu conventionnel. Nous pensons que raconter les choses d’une autre manière peut faire en sorte que davantage de personnes connaissent les propositions avec lesquelles nous voulons changer notre pays".

Pablo Iglesias, un habile communicant

A Madrid, le leader de Podemos Unidos depuis l'alliance avec les écolos-communiste de Izquierda Unida est d'ailleurs connu comme un habile communicant . Selon le politologue José Fernandez Albertos, interrogé par Slate.fr, il sait manier des références ultra-populaire (comme la série télévisée Games of Thrones) pour parler aux "gens normaux".

Mais reste à savoir si cette stratégie peut payer dans les urnes. Depuis l'accord électoral qui a permis d'unir l'ensemble de la gauche de la gauche en vue des élections du 26 juin, Podemos Unidos est désormais crédité de 25,6 % des intentions de vote, derrière le Parti populaire de droite certes, mais devant le Parti socialiste ouvrier espagnol (Psoe), au plus bas des sondages.Un vrai séisme électoral.

EN SAVOIR + 
>> Toujours sans gouvernement, les Espagnols devront revoter en juin
>>  Ce qu'il faut savoir de Podemos et Ciudadanos, les deux partis qui bousculent les législatives en Espagne

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter