Espagne : la Garde civile et Europol démantèlent une usine souterraine de cigarettes contrefaites

Espagne : la Garde civile et Europol démantèlent une usine souterraine de cigarettes contrefaites

SAISIE - Une fabrique souterraine de cigarettes contrefaites a été découverte dans le sud de l'Espagne, dans la province de Malaga, ont annoncé jeudi 20 février Europol et la Garde civile espagnole. Cette découverte est une première en Europe et a mis au jour une "chaîne de production complète qui permettait la production de plus de  3 500 cigarettes par heure".

Énorme saisie pour la Garde civile espagnole. Ce jeudi, elle a ainsi, en collaboration avec Europol, annoncé la découverte d'une fabrique clandestine de cigarettes sous terre, dans le sud de l'Espagne. Une première en Europe. Une "chaîne de production complète qui permettait la production de plus de 3 500 cigarettes par heure" a été saisie mi-février "sous une écurie" dans la province de Malaga, a ainsi indiqué la Garde civile dans un communiqué.

"Les policiers espagnols ont découvert l'usine de fabrication cachée dans un bunker à quatre mètres sous terre. Dans l'installation, qui fonctionnerait depuis 2019, les travailleurs fabriquaient et emballaient les cigarettes contrefaites; une ligne de production complète sous un même toit. Des lits et des logements pour les travailleurs ont également été trouvés sous terre. Il s'agit de la première usine souterraine découverte dans l'UE", précise Europol sur son site internet, alors que les polices britannique, lituanienne et polonaise ont coopéré dans l'opération.

Lire aussi

Six travailleurs clandestins employés

L'opération conjointe d'Europol et de la Garde civile espagnole a permis la saisie de "17,6 tonnes de tabac à rouler" selon la Garde civile et de "3 millions de cigarettes", précise Europol, qui estime les profits générés par cette activité illégale à "625.000 euros par semaine". "Vingt personnes ont été arrêtées" au sein de cette organisation criminelle "principalement composée de citoyens britanniques", ainsi que d'un Lituanien et de six Ukrainiens.

Ces derniers travaillaient à "4 mètres sous terre" dans "des conditions insalubres et sans contact avec l'extérieur" d'après la Garde civile. Ces six travailleurs clandestins manquaient d'air quand ils ont été retrouvés, précise le communiqué, avant d'ajouter : "Le groupe criminel a distribué les cigarettes sur le marché noir européen, estimé à environ 46,3 milliards de cigarettes en 2018". "20 kg de haschich" et "144 kg de marijuana" ont également été découvert sur les 13 endroits fouillés.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Après la forte mobilisation contre la loi "sécurité globale", le gouvernement sous pression

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon la revue Prescrire

EN DIRECT - Mort de Diego Maradona : son médecin personnel, Leopoldo Luque, inculpé pour homicide involontaire

EN DIRECT - Coronavirus : moins de 10.000 nouveaux cas recensés en 24 heures

Sans masque ni couvre-feu, le Nouvel An sera-t-il "super contaminant" ?

Lire et commenter