VIDÉO - "Vous aimeriez qu'on sépare vos enfants ?" : des élus interpellent Trump sur sa politique migratoire

VIDÉO - "Vous aimeriez qu'on sépare vos enfants ?" : des élus interpellent Trump sur sa politique migratoire

CRITIQUES - Plusieurs élus démocrates ont interpellé Donald Trump mardi dans les couloirs du Capitole pour dénoncer sa politique migratoire qui a entraîné la séparation de 2.300 enfants de leurs famille depuis début mai. Une intervention aussi virulente que rare

"Vous avez pourtant des enfants M. le président. Est-ce que vous aimeriez qu'on sépare vos enfants?". Mardi, plusieurs élus démocrates ont interpellé Donald Trump dans les couloirs du Capitole à Washington D.C. pour dénoncer sa politique de "tolérance zéro" aux frontières. Une interpellation virulente rarissime de la part de parlementaires, qui témoigne bien de l'indignation provoquée par l'affaire des plus de 2.300 enfants séparés de leurs familles depuis début mai. 

Sans leur répondre, le président a salué les caméras avant de s'éloigner. Se réjouissant d'avoir eu une "excellente réunion" de 45 minutes, il a déclaré aux journalistes que les lois sur l'immigration en vigueur sont "violées depuis des années, des décennies". 

Toute l'info sur

Enfants séparés de leurs parents : la politique migratoire américaine soulève l’indignation

Lire aussi

Pendant la réunion, le président a assuré qu'il soutiendrait tout projet républicain de loi qui réglerait "la crise à la frontière et le problème des séparations de familles en permettant la rétention et l'expulsion des familles" sans les séparer, à condition qu'il inclue ses autres exigences : "construire le mur" à la frontière mexicaine et limiter l'immigration légale, selon son porte-parole, Raj Shah.

Comment pouvez-vous prendre plaisir à manger mexicain alors que vous déportez et emprisonnez des dizaines de milliers de personnes venues demander l'asile aux Etats-Unis ?- Un homme à une ministre

Signe supplémentaire de la polémique qui fait rage : la ministre américaine à la Sécurité intérieure Kirstjen Nielsen, qui se retrouve en première ligne, a été prise à partie mardi dans un restaurant mexicain. "Ministre Nielsen (...), comment pouvez-vous prendre plaisir à manger mexicain alors que vous déportez et emprisonnez des dizaines de milliers de personnes venues demander l'asile aux Etats-Unis?", lui lance un homme dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux par une organisation socialiste.

Images de petits en pleurs, enregistrements de leurs voix angoissées : les séparations systématisées à la frontière depuis début mai hérissent jusqu'au sein même de son parti républicain, qui jouera sa majorité au Congrès lors des élections de mi-mandat en novembre.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : les vacances de février ont "vocation à être maintenues" aux dates prévues

"Langue Covid" : un nouveau symptôme du virus ?

Procédure de destitution : les étapes qui attendent Donald Trump

6 doses au lieu de 5 : la baisse des livraisons de Pfizer est-elle liée à une nouvelle stratégie de vaccination ?

"Du jamais vu" : ces produits soldés comme jamais avec la crise du Covid-19

Lire et commenter