Venise : un projet d'attentat au nom de l'État islamique déjoué, trois hommes arrêtés

Venise : un projet d'attentat au nom de l'État islamique déjoué, trois hommes arrêtés
International

SÉCURITÉ - La police italienne a interpellé ce jeudi trois hommes originaires du Kosovo soupçonnés d'avoir envisagé un attentat contre le pont du Rialto à Venise au nom du groupe Etat islamique.

Ils projetaient un attentat sur l'un des ponts les plus célèbres au monde. La police italienne a arrêté ce jeudi 30 mars à Venise trois hommes originaires du Kosovo, soupçonnées de vouloir commettre un attentat sur le pont du Rialto dans la cité des Doges. 

Un mineur, lui aussi originaire de l'ancienne province serbe à majorité musulmane, a également été interpellé pour éviter qu'il n'interfère dans l'enquête, a déclaré le procureur de Venise, Adelchi D'Ippolito, lors d'une conférence de presse. Tous avaient des papiers en règle pour résider en Italie.

Le groupe était surveillé par la police depuis l'an dernier. Les téléphones et appartements des suspects étaient placés sur écoute et leurs communications sur internet étaient également suivies. Ce qui en est ressorti est "perturbant et inquiétant", a déclaré le procureur D'Ippolito.

Voir aussi

Il se sont réjouis de l'attaque à Londres

Les trois hommes ont exprimé leur soutien inconditionnel au groupe Etat islamique, a-t-il dit. Ils se sont également réjouis de l'attaque du 22 mars qui a fait quatre morts à Londres. "Etant donné le nombre d'infidèles qu'il y a à Venise, on pourrait aller au paradis tout de suite en plaçant une bombe sur le pont du Rialto", a alors commenté l'un d'entre eux.

En vidéo

Attentat de Londres : la capitale britannique rebondit après l’attaque

Les suspects habitaient dans le centre historique de Venise. Dix opérations policières ont eu lieu la nuit dernière à Venise, dans la ville voisine de Mestre, ainsi qu'à Trévise.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent