Etat islamique : une Autrichienne de 17 ans tuée pour avoir voulu s'enfuir

Etat islamique : une Autrichienne de 17 ans tuée pour avoir voulu s'enfuir

DirectLCI
AUTRICHE - Selon les médias autrichiens, une jeune fille de 17 ans aurait été battue à mort. Son crime : avoir essayé de quitter Raqqa, la fief des djihadistes en Syrie.

Son périple sur les terres de l’Etat islamique a viré au cauchemar. Samra Kesinovic, une Autrichienne de 17 ans, aurait été battue à mort par les djihadistes après une tentative de désertion. L'adolescente était arrivée en Syrie l’an passé, où elle avait épousé un combattant.

A LIRE AUSSI >> Tout savoir sur l'Etat islamique : zoom sur Abou Bakr Al-Baghdadi, le "calife" de Daech

"Inutile de nous rechercher"

L’annonce de sa mort a été faite par deux quotidiens autrichiens  ce jeudi, selon lesquelles Samra aurait tenté de quitter Raqqa, le fief de Daech en Syrie. Une information que le gouvernement a refusé de commenter, estimant qu’il se refusait à évoquer "ce genre d’affaire individuelle." Samra était pourtant bien connue des services de renseignements : la jeune femme est souvent apparue dans des vidéos de propagande, brandissant des kalachnivov, entourée d’hommes aux visages dissimulées.

Toujours selon un quotidien autrichien, le Krone Zeitung, cette mort viendrait s’ajouter à celle de Sabina Selimovic, une amie de Samra, originaire comme elle de Vienne. Les deux jeunes femmes étaient d’origine bosniaques, et avaient quitté leur pays durant la guerre. "Inutile de nous rechercher. Nous partons pour servir Allah et nous mourrons pour lui", avaient-elles écrit à leurs parents avant leur départ. Mais après quelques mois dans les rangs de Daech, Samra aurait déchanté, faisant savoir à ses proches qu’elle souhaitait rentrer dans la capitale autrichienne. En vain.

A LIRE AUSSI >> Tout savoir sur l'Etat islamique : combien de combattants ?

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter