États-Unis : 325 ans après avoir été pendues, les sorcières de Salem (enfin) commémorées

International
DirectLCI
SORCELLERIE - Il y a plus de trois siècles, une chasse aux sorcières prenait place dans le Massachusetts, aux États-Unis. Après de nombreuses dénonciations, dix-neuf personnes étaient injustement pendues. Pour honorer leur mémoire, un mémorial a été inauguré mercredi.

Il y a 325 ans, dix-neuf personnes soupçonnées de sorcellerie étaient pendues à Salem Village, dans l’État américain du Massachusetts. Une première était tuée le 10 juin, cinq autres le 19 juillet, marquant le début d'une vague d'exécutions. Mercredi, un monument dédié à leur mémoire est inauguré dans cette ville voisine de Boston, sur le lieu même des pendaisons. Les noms des treize femmes et des six hommes exécutés ont été gravés sur cette stèle, soulignant leur innocence.


La tragédie intervient au début de l’année 1692, dans une région marquée par l’hiver glacial, les combats avec les Français et les attaques récurrentes des Amérindiens. La petite colonie britannique qui subsiste à cet endroit ne dispose à ce moment d’aucun gouvernement. L’Angleterre, où le roi Guillaume d'Orange peine à conserver son autorité, ne lui fournit plus aucun soutien. Pour assurer l’ordre, la population s’en remet à la religion.


C’est précisément pendant cette période que plusieurs jeunes filles, dont deux appartenant à la famille du révérend Samuel Parris, adoptent un comportement étrange. Les médecins diagnostiquent une possession satanique. Les filles dénoncent quelques habitants comme la cause de leurs agissements. Elles sont crues sur parole. S’en suit alors une chasse aux sorcières, basée sur les dénonciations et les apparences. En seulement quelques mois, environ 80 personnes, dont de nombreuses vieillardes, sont placées derrière les barreaux pour être jugées. Une série de procès se tient durant l’été. Trois vagues de pendaisons s’en suivront, coûtant la vie à 19 personnes. Quelques années plus tard, en 1700, l'un des juges, reconnaîtra publiquement sa faute et celle des autres membres du jury.

Le lieu des exécutions tout récemment découvert

Aujourd'hui devenue touristique, la région de Salem a longtemps ignoré le lieu exact où avaient eu lieu ces pendaisons. Ce n'est qu'en 2016 qu'une équipe de chercheurs et un réalisateur de documentaires ont pu identifier le terrain, rapporte Ouest France.  Situé au sommet d'une colline, il a été baptisé "Proctor’s Ledge". Un nom tiré du celui de John Proctor, "l’une des personnes pendues à l’époque, explique Emerson Baker, l’un des universitaires ayant découvert le site. Plusieurs descriptions mentionnaient que la foule qui assistait aux exécutions devait lever la tête vers la pente et tournait le dos à la rivière. Par ailleurs, il était précisé que le sol était rocailleux et que les corps étaient ensuite jetés dans une crevasse. D’autres écrits, mentionnaient partiellement le chemin emprunté par les suppliciés depuis la prison jusqu’au lieu de la pendaison."


C'est à cet endroit qu'un parc ainsi qu'un mémorial sont inaugurés ce mercredi.  173.000 euros avaient été récoltés de fonds publics et privés. "Nous ne pourrons pas effacer ce qui est arrivé, mais nous pouvons l’apaiser", a déclaré le maire de la ville, Kimberley Driscoll. 

Les habitants de cette ville, qui possède déjà un musée dédié aux sorcières, vont sans doute voir encore davantage de touristes affluer sous leurs fenêtres.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter