Etats-Unis : à 11 ans, il est mis en examen pour avoir assassiné sa voisine de 8 ans

Etats-Unis : à 11 ans, il est mis en examen pour avoir assassiné sa voisine de 8 ans
International

ARMES À FEU – Un garçon âgé de 11 ans a tué samedi d'un coup de fusil sa jeune voisine, une fillette de 8 ans, après une banale dispute dans une petite ville du Tennessee. Le jeune meurtrier a été inculpé d'assassinat.

La petite ville de White Pine sous le choc. Un garçon âgé de 11 ans vient d'être inculpé d'assassinat dans l'Etat du Tennessee, dans le sud des Etats-Unis, après avoir tué d'un coup de carabine sa petite voisine avec laquelle il venait de se disputer.

La petite McKayla, 8 ans, était en train de jouer dehors en fin de soirée lorsque son jeune voisin s'est approché d'elle pour lui demander de voir son chiot. Ce qu'a refusé la petite fille. Manifestement frustré, le garçon est rentré chez lui pour prendre un fusil de calibre 12 dans un placard qui n'était pas fermé et est revenu pour tirer sur sa voisine. La fillette a été touchée au thorax et est décédée à l'hôpital.

Le fusil acheté légalement

Le shérif du comté local de Jefferson, G.W. McCoig, qui a indiqué lors d'une conférence de presse que le garçon avait été inculpé pour assassinat, a précisé qu'il avait été placé dans un centre de détention pour mineur jusqu’à sa prochaine audition prévue le 28 octobre.

Selon les premiers éléments de l’enquête, le fusil a été acheté légalement par le père du garçon issu d'une famille de six enfants. Une famille sans problème majeur avec la justice, a précisé le shérif du comté local de Jefferson, G.W. McCoig. Le père a indiqué aux policiers qu'il emmenait parfois son fils à la chasse.

Des précédents entre le garçon et la fillette

Latasha Dyer, la mère de McKayla, a de son côté expliqué à la chaîne locale Wate 6 news que le garçon "harcelait" et "insultait" sa fille. "J'ai été voir le principal (de l'école qu'ils fréquentaient, NDLR) pour lui parler de lui. Il a arrêté pendant un moment et puis tout d'un coup, hier, il lui a tiré dessus", a-t-elle expliqué.

Ce drame choquant, intervenu dans une localité où la plupart des habitants se connaissent et où les enfants sont tous scolarisés dans la même école, s'est produit le même jour que la fusillade meurtrière qui a fait neuf morts sur un campus universitaire de l'Oregon, relançant du même coup le débat sur le contrôle des armes à feu aux Etats-Unis.

A LIRE AUSSI
>> Tuerie après tuerie, les Républicains ne bougent pas : "Touche pas à mon flingue !"
>> Fusillade sur un campus de l'Oregon : qui est le tireur présumé ?

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter