Etats-Unis : le tireur de la fusillade de Dayton identifié, sa sœur de 22 ans parmi les neuf victimes

International

Toute L'info sur

Tueries d'El Paso et Dayton

TUERIE DE MASSE - Une nouvelle fusillade a fait neuf morts et 37 blessés dans la nuit de samedi à dimanche, à Dayton, dans l'Ohio, à peine 13 heures après la tuerie d'El Paso (Texas). Le tireur, abattu par la police, a été identifié comme étant Connor Betts, un "homme blanc" de 24 ans. Sa sœur Megan, âgée de 22 ans, figure parmi les victimes.

Vingt-neuf morts en l'espace de 13 heures. Neuf personnes ont été tuées et 37 autres blessés au cours d'une fusillade dimanche 4 août à Dayton dans l'Ohio, moins d'une journée après celle survenue dans un supermarché Walmart à El Paso, au Texas, qui a fait 21 morts et 26 blessés. "Le tireur est mort. Il y a neuf autres morts. Au moins 26 autres personnes ont été hospitalisées pour des blessures", ont indiqué les forces de l'ordre de Dayton dans un message posté tardivement sur les réseaux sociaux. Un massacre perpétré, selon les autorités, "en moins d'une minute".

L'attaque s'est produite vers 1h du matin, heure locale, dans le quartier animé d'Oregon, habituellement "une zone très sûre du centre-ville" de Dayton. Le suspect a ouvert le feu dans la rue "avec une arme à canon long et de nombreuses munitions", a déclaré un officier de la police locale, Matt Carper. "Le tireur est mort des blessures par balles reçues lors des tirs de riposte des policiers", a-t-il expliqué, précisant qu'aucun policier n'avait été blessé. "Par chance, nous avions plusieurs policiers dans le quartier lorsque cet incident a débuté, aussi y a-t-il eu un très court épisode de violence, on a eu beaucoup de chance".

Le tueur a été identifié comme étant Connor Betts, un "homme blanc de 24 ans", selon le responsable de la police locale. Si ses motivations ne sont pas encore connues à cette heure, les forces de l'ordre ont fait savoir que sa sœur, Megan Betts, 22 ans, figure parmi les victimes.

Après El Paso, Dayton endeuillé

Samedi matin, un autre assaillant avait semé la mort dans un centre commercial d'El Paso au Texas, où il a tué 20 personnes, venues faire leurs courses, avant d'être interpellé et placé en garde à vue par la police qui soupçonne un crime à caractère raciste. La police enquête sur un possible motif "haineux", ce qui aux États-Unis désigne les attaques motivées par l'origine, la religion, ou encore l'orientation sexuelle des victimes. Un manifeste, attribué au tireur et circulant sur internet, dénonce notamment "une invasion hispanique du Texas" et fait référence à la tuerie commise par un suprémaciste blanc dans des mosquées de Christchurch en Nouvelle-Zélande, qui avait fait 51 morts, le 15 mars dernier.

Lire aussi

Les États-Unis, où le port d'armes est légal, sont régulièrement endeuillés par des fusillades qui touchent aussi bien les écoles que les lieux de culte, de travail et de divertissement ou des commerces. Celles d'El Paso et de Dayton sont les 250 et 251e tueries de masse (faisant au moins 4 blessés par balles) dans le pays depuis le début de l'année.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter