EN IMAGES - "Absolument surréaliste" : des soldats de la Garde nationale campent dans le Capitole

EN IMAGES - "Absolument surréaliste" : des soldats de la Garde nationale campent dans le Capitole

HAUTE SÉCURITÉ - Une semaine après les événements chaotiques du Capitole, la sécurité a été considérablement renforcée. Des soldats de la Garde nationale, appelés en renfort, occupent chaque recoin du bâtiment.

Les images parlent d'elles-mêmes. Une semaine, jour pour jour, après l'invasion du Capitole par des partisans pro-Trump, Washington est à cran, sous tension, encore ébranlé ce coup de force visant le cœur de la démocratie américaine. Venue sécuriser la capitale fédérale, désertée à l'approche de la cérémonie d'investiture de Joe Biden le 20 janvier prochain, la Garde nationale est omniprésente dans les rues de la ville. 

Mobilisée pour une durée 30 jours, elle a pour mission de protéger les alentours du Congrès, et même l'intérieur du bâtiment, d'une nouvelle intrusion des supporters du milliardaire républicain.

Toute l'info sur

Le Capitole envahi par des partisans de Donald Trump

Des photos surréalistes, circulant sur les réseaux sociaux, montrent des soldats de la réserve de l'armée en train de camper dans l'enceinte du Capitole. Armés, uniformes de combat et de gilets pare-balles sur le dos, ils semblent se reposer, allongés à même le sol, dans des positions souvent peu propices au sommeil. Ce mercredi 13 janvier, la Chambre des représentants doit en effet examiner une procédure d'impeachment contre Donald Trump, la deuxième à quelques jours de la fin de son mandat. 

"Une chose que je n'aurais jamais pensé voir"

Ces images, témoignant de la tension entourant les débats sur une nouvelle mise accusation du président sortant, ont été largement commentées sur Twitter. Erin Schaff et Kent K. Nishimura, photographes pour le New York Times et le Los Angeles Times, ont pu capturer ces instants volés de soldats, en quête de repos au petit matin, dans un couloir, non loin du bureau de la présidente démocrate de la Chambre des représentants Nancy Pelosi, dévalisé le 6 janvier, et sous une plaque commémorant les troupes de l'Union cantonnées dans le Congrès pour le défendre lors de la dernière insurrection. 

Ben Riley-Smith, journaliste du Daily Telegraph, a fait part de sa stupéfaction. "C'est une chose que je n'aurais jamais pensé voir. Des membres de la Garde nationale se reposant au sein du Capitole, fusils à côté d'eux, sous les bustes de Lincoln et Washington", a-t-il écrit. Des scènes "absolument surréalistes", comme l'écrit Grace Segers, reportrice politique pour CBS News. 

"Nous n'avons pas vu cela depuis la Guerre civile"

Un déploiement de forces dont s'étonnent même les soldats. "Si je rentrais dans mon lieu de travail demain et que je voyais cela, je serais moi-même abasourdi", a confié l'un des membres de la Garde nationale à Igor Bobic, journaliste au HuffPost. "Nous n'avons pas vu cela depuis plus de 160 ans, depuis la Guerre civile"

Allongé sur le marbre froid, un autre garde a expliqué qu'il avait "peur de détruire le sol de l'un des bâtiments les plus cool du monde" en installant un lit de campement. Une parole qui tranche totalement avec les dégradations occasionnées lors de la prise d'assaut du Capitole une semaine plus tôt.

Lire aussi

Face aux menaces pesant sur l'assermentation de Joe Biden, le 20 janvier prochain, d'autres forces vives sont attendues dans les prochains jours à Washington. 6200 militaires sont déjà venus renforcer la police du Capitole et les forces locales. Ils seront 10.000 dès ce week-end, a fait savoir le Pentagone. Cinq mille autres les rejoindront pour le jour de l'investiture.

Découvrez le podcast Far West

Écoutez le podcast votre plateforme d’écoute préférée 

Sur APPLE PODCAST  

Sur SPOTIFY  

Sur DEEZER 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : près de 60.000 nouveaux cas en 24 heures, record de la 5e vague

Si je ne fais pas ma 3e dose à temps, faut-il que je me refasse intégralement vacciné ? Le 20H vous répond

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary : "Le temps joue contre nous", prévient le chef des pompiers du Var

Un Allemand tue sa famille avant de se suicider par peur d'être emprisonné après un pass sanitaire falsifié

VIDÉO - "Plus jamais ça" : l'émotion des parents de l'adolescente électrocutée dans son bain par son téléphone

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.