Etats-Unis : le jour de l'élection de Trump, une musulmane d'origine somalienne devient parlementaire

International

Toute L'info sur

La présidence Donald Trump

VICTOIRE - Elue dans le Minnesota, Ilhan Omar devient la première femme américano-somalienne musulmane à devenir parlementaire. Comble de l'ironie, elle a été élue le même jour que Donald Trump l'a été à la tête du pays.

Comme un pied de nez à Donald Trump. Alors que le nouveau président des Etats-Unis a mené une campagne électorale particulièrement dure à l’encontre des migrants et des musulmans, une ancienne réfugiée somalienne de confession musulmane a remporté, le même jour, un siège de parlementaire dans le Minnesota. Une première aux Etats-Unis. 

Ilhan Omar fera donc son entrée le 3 janvier à la Chambre des représentants de cet Etat situé à la frontière canadienne, où résident près d’un tiers des Somaliens installés sur le sol américain. Selon les derniers chiffres de recensement, environ 25.000 s'y trouvaient en 2010.

Nous devons multiplier nos paroles d'amour face au discours de haine- Ilhan Omar

"Je pense que notre victoire est source d'inspiration pour beaucoup de jeunes, de gens de couleur, d'immigrés, tout le monde. Bien que le système n'ait pas été créé pour nous tous, nous pouvons tracer notre voie et nous pouvons nous assurer qu'il crée des opportunités pour des gens comme nous", a-t-elle estimé. 

Donald Trump a perdu l’Etat du Minnesota lors de l’élection présidentielle. Avec l’élection du magnat de l’immobilier, Ilhan Omar conçoit que le chemin sera "difficile".  Le milliardaire avait rendu la communauté somalienne responsable des vicissitudes de cet Etat. "Nous allons devoir trouver comment organiser la communauté pour se préparer à ce qui va arriver. Nous devons multiplier nos paroles d'amour face au discours de haine". 

Pour les minorités

Les convictions politiques de la jeune parlementaire vont au-delà du sort des réfugiés somaliens. Elle dirige aussi ses efforts vers d'autres groupes minoritaires, comme les immigrés d'autres pays africains, les libéraux blancs ou les étudiants. Ses priorités s’orientent vers le financement et l'accès à l'éducation, ainsi que la réforme de la justice pénale. En outre, Ilhan Omar œuvre pour les plus démunis, les injustices sociales et les minorités. Elle qui est arrivée à 11 ans aux Etats-Unis après avoir passé quatre ans dans des camps de réfugiés au Kenya avec sa famille entend apporter un souffle politique "très positif". 

Pour beaucoup, la trentenaire qui porte le hijab est "une source de fierté". Non pas uniquement pour la communauté somalienne, mais pour tous les musulmans.  Sur Twitter, de nombreux internautes ont félicité la trentenaire pour son entrée au Parlement. L'une d'eux a salué la victoire de la "première femme américo-somalienne musulmane parlementaire" et ajoute fièrement :  "Ça, c'est mon Amérique". 

Lire aussi

    En vidéo

    Etats-Unis : la proposition de Trump sur les musulmans fait réagir

    Sur le même sujet

    Et aussi

    Lire et commenter