Etats-Unis : avant Las Vegas, cinq attaques avaient été revendiquées par Daech

International

Toute L'info sur

Fusillade à Las Vegas

TERRORISME - Le drame qui s'est déroulé dimanche soir à Las Vegas, faisait au moins 59 morts d'après un bilan provisoire, serait le fait d'un "soldat de l'EI". En l'espace de deux ans, en incluant cette fusillade, le groupe Etat Islamique a revendiqué au total six attaques sur le sol américain.

Ce dimanche soir, un homme de 64 ans a ouvert le feu sur la foule venue écouter un concert de country en plein air, à Las Vegas. Une fusillade, la plus meurtrière de l'ère moderne des Etats-Unis, qui a coûté la vie à au moins 59 personnes. Quelques heures après le drame, le groupe Etat Islamique a revendiqué cet attentat, affirmant que le tueur Stephen Paddock, originaire du Nevada, était un "soldat de l'EI", converti à l'islam depuis quelque mois. Le FBI a toutefois déclaré n'avoir établi "aucun lien à ce stade avec un groupe terroriste international".

Ce n'est en tout cas malheureusement pas le premier attentat islamique que connaissent les Etats-Unis. Au-delà d'attaques menées par Al-Qaïda (attentats du Word Trade Center en 1993 puis en 2001) ou par des loups solitaires (fusillade de Fort Hood en 2009, attaque à la hache à New York en 2014 ou encore pose de bombes à New York et dans le New-Jersey en 2016), six attentats survenus sur le sol américain ont été revendiqués par Daech, en incluant la fusillade de Las Vegas.

Attaque au Curtis Culwell Center au Texas 3 mai 2015

Alors que se tenait un concours de caricatures du prophète Mahomet dans le Curtis Culwell Center au Texas, deux hommes ouvrent le feu sur un officier de police, posté à l'extérieur. Les forces de l'ordre répliquent et abattent les deux assaillants : Elton Simpson, 31 ans, et Nadir Soofi, 34 ans. 

Deux jours plus tard, Daech revendique l'attaque : "Les deux frères ont ouvert le feu sur l'exposition blessant un policier chargé de la protéger avant d'être tués lors de la fusillade", explique alors l'organisation djihadiste dans un communiqué. "Nous disons à l'Amérique : ce qui se prépare sera plus important et plus amer. Vous verrez des choses horribles menées par les soldats de l'EI". C'est la première revendication du groupe terroriste sur le sol américain. 

En vidéo

Fusillade à Las Vegas : au moins un cinquantaine de morts

Lire aussi

Fusillade de San Bernardino : 14 morts 2 décembre 2015

Un couple d'islamistes, Syed Farook, 28 ans, et Tashfeen Malik, 27 ans, ouvre le feu dans un centre social du comté de San Bernardino, en Californie. Le mari et la femme, masqués et vêtus de noir, possèdent des armes d'assaut. Ils tuent 14 personnes avant de prendre la fuite à bord d'un 4X4. Pris en chasse, les deux tireurs sont abattus par la police.

L'agence de presse en contact avec Daech, Amaq, a par la suite affirmé que l'attaque avait été menée par des sympathisants de l'organisation terroriste, sans pour autant revendiqué l'attentat.

Fusillade dans un club gay à Orlando : 49 victimes 12 juin 2016

Le 12 juin 2016, une fusillade éclate dans une boîte de nuit à Orlando, en Floride. Le terroriste, Omar Mateen, un Américain d'origine afghane, s'est introduit avec un fusil d'assaut et une arme de poing dans ce lieu fréquenté par la communauté homosexuelle. On dénombre 49 victimes.

Le tireur, abattu par les forces de l'ordre, avait prêté allégeance à Daech juste avant la tuerie. Il s'agit de la première attaque revendiquée par Daesh visant la communauté LGBT.

Attaque au couteau dans un centre commercial du Minnesota 17 septembre 2016

Un homme d'origine somalienne qui portait l'uniforme d'un service de sécurité entre, armée d'un couteau, dans le centre commercial Crossroads Center, à St. Cloud dans le Minnesota. Il blesse huit personnes, tout en faisant "des références à Allah", avant d'être abattu par un policier qui n'était pas en service.

Selon un communiqué de l'agence Amaq, ce "soldat de l'EI" aurait répondu "aux appels de Daech à prendre pour cibles les ressortissants des pays de la coalition des croisés". 

Attaque au couteau dans une université de l'Ohio 29 novembre 2016

Un étudiant de l'université de l'Ohio, Abdul Razak Ali Artan, attaque onze personnes sur le campus en percutant un groupe de piétons en voiture, avant de sortir de son véhicule pour agresser les passants, armé d'un couteau de boucher. Un policier parvient à intervenir rapidement et abat l'attaquant d'origine somalienne. 

Quelques minutes avant son assaut, le jeune homme s'en était pris aux Etats-Unis sur Facebook : "Je n'en peux plus. Amérique! Cesse ton ingérence dans les pays étrangers, surtout dans l'Oumma (la communauté musulmane mondiale, ndlr). Nous ne sommes pas faibles. Nous ne sommes pas faibles, souviens-toi de ça. [...]Nous ne vous laisserons pas en paix tant que vous ne laisserez pas les musulmans en paix".

L'Etat islamique a revendiqué l'acte en affirmant que l'assaillant était l'un de ses "soldats". 

Fusillade de Las Vegas : au moins 59 morts 1er octobre 2017

Le 1er octobre 2017, à Las Vegas, Stephen Paddock, un homme de 64 ans, ouvre le feu depuis le 32e étage de l'hôtel Mandalay Bay, sur une foule qui assistait à un concert de country en plein air. Le groupe Etat Islamique revendique l'attentat quelques heures plus tard, et affirme que l'assaillant, qui n'était pas connu des services de police, était converti à l'Islam depuis quelques mois.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter