Violents incendies autour de Los Angeles : plusieurs dizaines de milliers de personnes évacuées

International

ÉTATS-UNIS - La Californie est en état d'alerte ce vendredi, de violents feux de forêts attisés par le vent ayant détruit de nombreux bâtiments dans le sud de l'Etat, où des évacuations sont en cours et des centaines de milliers de personnes restent sans électricité.

Il a fallu baptiser le feu, comme si cela pouvait aider à limiter ses dégâts. Les Américains le nomment désormais "Saddleridge Fire". Il s’est déclaré jeudi soir dans un quartier du nord de Los Angeles (Californie), brûlant, ce vendredi, quelque 1.600 hectares de forêt autour de la ville, et menaçant, porté par des bourrasques de vent chaud de plus de 100 km/h caractéristiques de cet Etat, routes et habitations. Il a ainsi forcé les autorités à émettre des ordres d'évacuation concernant des dizaines de milliers de personnes (voire une centaine de milliers), à mettre en place des centres d'hébergement d'urgence, et à couper l’électricité, les flammes et le vent étant susceptibles d'endommager arbres et lignes électriques.

La lumière qui nous entourait était d'un orange si vif, comme si le feu se trouvait dans notre jardin.- Un habitant de Los Angeles sur la chaîne locale KTLA 5

Si aucune victime n’a, pour l’heure, été déplorée, au moins 74 bâtiments (sans doute beaucoup plus) ont été détruits ces dernières heures. Un hélicoptère et plus de 200 pompiers combattent encore les flammes au moment où vous lisez ces lignes. 

Dans la nuit de jeudi à ce vendredi, l'opérateur PG&E a annoncé avoir restauré l'électricité pour la moitié des clients affectés, mais plus de 300.000 personnes restent touchées par ces coupures. Un moindre mal : l’an dernier en novembre, un feu dévastateur avait ravagé la ville californienne de Paradise, faisant plus de 80 morts. Les Américains le nommaient "Camp Fire".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter