Etats-Unis : ces étoiles montantes du Parti démocrate qui défient l'administration Trump

International
États-Unis - En annonçant sa candidature à la présidentielle de 2020, le candidat Pete Buttigieg rejoint la longue liste de prétendants à la Maison-Blanche. Retour sur les nouveaux visages démocrates qui pourraient affronter Donald Trump.

Et une de plus ! Alors que la primaire du parti démocrate doit se tenir dans un an aux États-Unis, celle-ci n’a jamais connu autant de candidats en si peu de temps. 18 personnalités politiques se lancent dans cette course. 


Mais qui parvient déjà à se distinguer ? Qui hésite ou refuse d’entrer en campagne ? Voici trois nouveaux visages du parti démocrate qui font déjà de l’ombre à Donald Trump. 

Pete Buttigieg, l’inconnu qui fascine

Il est la grande surprise de ces dernières semaines. À 37 ans, le jeune maire polyglotte (il maîtrise huit langues)  de South Bend (Indiana) fait beaucoup parler de lui. Ouvertement gay, il s’attaque fréquemment aux positions du vice-président Mike Pence, notamment sur la question religieuse et sur celle de l’homosexualité.


Illustre inconnu il y a encore peu de temps, le jeune candidat a d’ores et déjà récolté 7 millions de dollars de contributions. Son autobiographie connaît un franc-succès et les derniers sondages le placent à la troisième place pour les primaires de l'Iowa et du New Hampshire, les premiers Etats à voter.

Alexandria Ocasio-Cortez, la benjamine du Congrès

Élue l’année dernière au Congrès à seulement 29 ans, la figure montante de l’aile gauche du parti démocrate s’illustre par ses interventions en commission parlementaire et ses questions face à l’ancien avocat de Donald Trump, Michael Cohen. Organisatrice pour la campagne électorale de Bernie Sanders en 2016, elle refuse pour le moment d’apporter son soutien au sénateur du Vermont pour l’élection de 2020. 


Des ambitions personnelles pour l’élection présidentielle ? Non. Bien qu’elle soit plus populaire que d’autres candidates démocrates comme Kamala Harris ou Elizabeth Warren, Alexandria Ocasio-Cortez ne pourra jamais affronter Donald Trump. Pour cause : son âge. La Constitution limitant à 35 ans l’âge pour devenir président, l’élue démocrate ne peut donc concourir face au président américain. Elle devra donc attendre 2024 si elle ambitionne de devenir présidente des États-Unis. 

Beto O'Rourke, le "Kennedy" texan

Cheveux en bataille, chemises retroussées et sourire impeccable, un look qui rappelle celui de Robert F. Kennedy, le frère de JFK. Il est d’ailleurs proche de son petit-fils. L’année dernière, Beto O’Rourke a fait parler de lui en explosant les records de levée de fonds pour une campagne sénatoriale, celle du Texas, avec 80 millions de dollars. Il est toutefois battu par Ted Cruz, ex-candidat malheureux de la primaire du parti républicain en 2016. 


Se revendiquant “capitaliste”, le candidat se place toutefois à gauche sur les sujets sociétaux comme l’immigration, le contrôle des armes à feu, l’ouverture à un système de santé universel ou bien le réchauffement climatique. ll est pour l’instant classé troisième dans les sondages pour la primaire démocrate. 

Quid des autres candidats ?

Mais alors qui est en tête dans les sondages ? Pour le moment, c'est Joe Biden qui est pressenti comme le candidat démocrate pour 2020. Problème : l'ancien vice-président de Barack Obama fait face depuis plusieurs semaines à des accusations de comportement déplacé, comme des baisers ou des accolades, à l'égard de plusieurs femmes. Dans une vidéo publiée début avril sur le réseau social Twitter, le démocrate ne s'excuse pas mais reconnaît que “les normes sociales ont changé” avec le mouvement #MeToo.

Bernie Sanders est en deuxième position dans les sondages. L'ancien candidat à la primaire démocrate de 2016 peine à talonner Joe Biden. Dans un souci de transparence, le sénateur du Vermont a dévoilé être millionnaire tout en annonçant qu'il publierait ses déclarations de revenus des dix dernières années. 


Enfin, si on dénombre à ce jour 18 candidats démocrates pour la Maison-Blanche, il faudra attendre les prochains mois et le lancement officiel de la campagne de la primaire démocrate. Les premiers débats entre candidats devraient quant à eux commencer en juin prochain. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Donald Trump

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter