Etats-Unis : ces jeunes tués par la police depuis l'affaire Michael Brown

International

VIOLENCES - Au moins 14 jeunes américains ont été tués par des policiers depuis la mort de Michael Brown le 9 août à Ferguson, selon le Daily Beast. Dans plusieurs de ces cas, des zones d'ombres demeurent.

La presse américaine s'attarde cette semaine sur les violences policières contre des adolescents du pays, après les émeutes qui ont éclaté suite à la décision du grand jury du comté de Saint Louis de ne pas poursuivre le policier ayant tué Michael Brown, le 9 août à Ferguson.

D'après le Daily Beast , au moins quatorze jeunes âgés de 12 à 19 ans ont été abattus par des policiers aux Etats-Unis depuis la mort de Michael Brown il y a moins de quatre mois. Six d'entre eux étaient afro-américains. Certains de ces ados étaient armés, d'autres pas. Dans la plupart des cas, les circonstances exactes de leur mort ne sont pas clairement établies. Retour sur quatre cas emblématiques.

EN SAVOIR +
>>
"Allongez-vous" : les conseils de la police de St Louis pour ne pas se faire tirer dessus
>> Images de guérilla urbaine à Ferguson

Tamir Rice
Le plus jeune de tous "n'était même pas adolescent lorsqu'il a été tué le 22 novembre à Cleveland", écrit le Daily Beast. Ce jour-là, Tamir Rice, 12 ans, porte sur lui un simple pistolet à billes lorsqu'un policier lui demande de lever les mains en l'air. D'après les autorités, le gamin aurait alors "abaissé les mains vers sa taille pour attraper son pistolet", qui semblait "vraiment, vraiment, vrai", juste avant d'être tué par l'un des agents d'un balle dans l'estomac. Dans le pays, le geste du policier choque, surtout que l'enfant n'avait pas menacé les policiers ni pointé l'"arme" vers eux.

EN SAVOIR + >> Cleveland : émoi après la mort d'un garçon de 12 ans, tué par un policier

VonDerrit Myers Jr.
En plein cœur de Saint Louis, à quelques kilomètres de l'endroit où Michael Brown a perdu la vie, un autre jeune homme a été abattu. Début octobre, VonDerrit Myers Jr., 18 ans, a été transpercé d'au moins six balles par un policier. Les autorités assurent que c'est Myers qui a déclenché les hostilités en chargeant l'agent, avant de se battre avec lui et de tirer trois coups de feu dans sa direction. De son côté, la famille du défunt affirme qu'il n'était pas armé et tenait juste un sandwich dans sa main. L'adolescent venait d'être libéré sous caution dans une affaire d'arme à feu, et l'officier de police n'était pas en service au moment des faits. Même s'il portait son arme.

Carey Smith-Viramontes
Les circonstances exactes de la mort de Carey Smith-Viramontes, un jeune homme de 18 ans abattu à son domicile par un policier le vendredi 21 novembre à Long Beach (Californie), sont encore floues. Suspecté d'avoir enlevé son ex petite amie, Carey se serait énervé à l'arrivée de la police, rapporte le Los Angeles Times . Il se serait emparé d'un couteau, poussant un officier à vider son chargeur sur lui "pour la sécurité des parties en présence", a plus tard assuré la police dans un communiqué.

Cameron Tillman
Le 21 septembre au soir, la police est appelée pour un soupçon de trafic d'armes dans une maison abandonnée de Terrebonne, en Louisiane. Alors que Cameron Tillman, 14 ans, ouvrait la porte d'entrée pour en sortir, un shérif local fait feu sur lui et le tue. Ce dernier affirme que l'ado était armé, mais le frère du défunt, qui l'accompagnait ce soir là, soutient l'inverse.

Lire et commenter