États-Unis : des militants anti-armes à feu organisent un "die-in" devant le Sénat

MANIFESTATION - Au lendemain de la fusillade qui a coûté la vie à 26 paroissiens de l'église baptiste de Sutherland Springs, au Texas, des militants de l'organisation Gays Against Guns ont manifesté contre les armes à feu devant l'un des bâtiments du Sénat. Le rassemblement était programmé de longue date.

À Washington, des militants de Gays Against Guns ("Les gays contre les armes") ont décidé de se mettre en scène pour dénoncer les violences liées aux armes à feu.  Allongés sur le sol d'un des bâtiments du Sénat américain, ces activistes ont organisé lundi un "die-in", prétendant être des victimes de tirs d'armes. La manifestation a cependant tourné court, des agents de police du Sénat ayant arrêté plusieurs des militants, comme il est possible de le voir sur une vidéo postée sur la page Facebook de Gays Against Guns.


Ces manifestants étaient venus demander au Congrès de voter une loi proposée par le sénateur démocrate du Connecticut, Chris Murphy, visant à étendre le processus de vérification permettant l'achat d'armes à feu outre-Atlantique. Une demande formulée au lendemain de la fusillade dans une église baptiste du Texas qui a coûté la vie à 26 individus et un mois après la tuerie de Las Vegas. "Le Congrès a dit, après la tragédie du 1er octobre à Las Vegas, qu'il était trop tôt pour parler de réforme concernant le port d'armes à feu", a expliqué Michael Adolph, l'un des militants de l'association, au site The Hornet. Mais il a ajouté que  "Gays Against Guns pense qu'il est grand temps, non seulement de parler de ces réformes, mais aussi de commencer à les mettre en place". 

En vidéo

Texas : un différend familial à l'origine de la fusillade ?

La manifestation de Gays Against Guns était prévue avant la fusillade du 5 novembre au Texas. Plusieurs équipes de militants à Washington et New York veulent se faire entendre alors que des élections partielles doivent se tenir dans certains Etats américains le 7 novembre.


 Outre le projet de loi déposé par le sénateur Chris Murphy, l'organisation souhaite que le Congrès adopte une proposition de loi visant à imposer un moratoire sur les armes de type fusil d'assaut. Ce texte a été déposé par la sénatrice démocrate de Californie Dianne Feinstein au lendemain de la fusillade dans l'école élémentaire de Sandy Hook en 2012. Cette proposition avait été rejetée par le Sénat américain en avril 2013, avec 60 votes contre 40.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Fusillade dans une église au Texas

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter