Etats-Unis : deux personnes noires tuées par un policier après un litige familial

Etats-Unis : deux personnes noires tuées par un policier après un litige familial

International
DirectLCI
CHICAGO - Samedi matin, la police est intervenue pour un litige familial à Chicago, aux États-Unis. Une fois sur place, elle a ouvert le feu, tuant un jeune de 19 ans et une femme de 55 ans, deux habitants noirs du quartier. S'agissant d'un accident pour cette dernière.

Pour l’une des victimes, il s’agissait "d’un accident" a reconnu la police. Samedi matin, une patrouille est appelée pour un litige familial dans un quartier de Chicago, aux Etats-Unis. L’homme qui a composé le 911 précise que son fils de 19 ans le menace, avec une batte de baseball en aluminium. Rapidement, il prévient sa voisine de l’étage inférieur, afin qu’elle ouvre la porte aux policiers à leur arrivée, ce qu’elle fait rapidement. En arrivant sur place, les policiers ont affirmé que le jeune étudiant de l'université Northern Illinois s'est précipité vers eux avec sa batte.

Les agents ont alors immédiatement ouvert le feu à plusieurs reprises tuant le jeune et la voisine. Dans un communiqué, la police de la ville a précisé que les agents sur place ont dû faire face "à un sujet combatif ce qui a entraîné les tirs de l'officier", tout en reconnaissant que la femme de 55 ans et mère de 5 enfants avait été tuée "accidentellement". Avant d'ajouter : "Le ministère présente ses plus sincères condoléances à la famille et aux amis de la victime." L'agent de police a été mis à pied pour une période de trente jours.

"Nous pensions que la police allait nous aider, ils ont pris sa vie"

La mère du jeune de 19 ans, qui n'était pas présente lors de l'intervention policière, a déclaré au Chicago Tribune que son fils avait des problèmes de santé mentale, mais que la réaction de la police a été inadaptée. "Nous pensions que la police allait nous aider, l'emmener à l'hôpital. Ils ont pris sa vie", a-t-elle dit, ajoutant que son fils n'avait pas d'arme à feu, seulement une batte de baseball.

Cette nouvelle affaire survient alors que la police de Chicago fait l'objet d'une enquête fédérale en matière de droits civiques après la mort d'un jeune noir de 17 ans sur lequel un policier avait tiré à 16 reprises, fin 2014. La vidéo du meurtre avait été très largement diffusée en novembre dernier sur les réseaux sociaux, et avait conduit à de nombreuses manifestations de protestation.

A LIRE AUSSI
>> Baltimore s'embrase après l'enterrement de Freddie Gray, tué par la police

>> Ces jeunes tués par la police américaine


 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter