Etats-Unis : dix morts dans une fusillade sur un campus, le tireur abattu

Etats-Unis : dix morts dans une fusillade sur un campus, le tireur abattu

OREGON - Dix personnes ont été tuées dans une fusillade à l'université Umpqua University College en Oregon (nord-ouest des Etats-Unis). Suivez l'évolution de la situation.

Que s'est-il passé ce jeudi 1er octobre au matin (heure américaine) à l'université Umpqua ? Dix personnes ont été tuées dans une fusillade sur le campus de l'établissement situé en Oregon (nord-ouest des Etats-Unis), selon un dernier bilan officiel. "Pour l'instant, nous pouvons confirmer dix morts" et 7 blessés dans la fusillade, a annoncé le shérif du comté local John Hanlin lors d'une conférence de presse dans la soirée, corrigeant le bilan qui avait été précédemment avancé par les forces de l'ordre faisant état de treize morts et vingt blessés. Les autorités fédérales ont indiqué que l'auteur de la fusillade faisait partie des dix morts, selon CBS .

"Il y a eu un face-à-face entre la police et l'individu", a ajouté le John Hanlin. L'identité de l'auteur de la fusillade n'a pas été officiellement dévoilée. Plusieurs médias américains affirment qu'il s'agit de Chris Harper Mercer, un jeune âgé de 26 ans qui ne serait pas étudiant dans l'université où s'est déroulé le massacre. De son côté, la gouverneure de l'Oregon, Kate Brown, qui s'est exprimée peu après, a indiqué que le forcené était âgé de 20 ans. Pour l'heure, les officiels n'ont pas confirmé l'information selon laquelle le jeune tueur avait prévenu du massacre à venir sur les réseaux sociaux américains.

EN SAVOIR + >> Fusillade sur un campus de l'Oregon : qui est le tireur présumé ?

La Maison blanche réagit

La police du comté de Douglas a en revanche établi qu'une fusillade avait démarré vers 10h30 heure locale dans cet établissement de 3300 étudiants, situé dans la ville de Roseburg (22.000 habitants), 250 km au sud de Portland. Les tirs ont eu lieu à l'intérieur des locaux, notamment dans le laboratoire de biologie. Ils auraient duré, selon certains récits, moins d'une minute. En outre, selon le New York Times,  qui se base sur le témoignage d'une jeune femme, cette dernière, témoin de la scène, aurait assuré que l'individu avait demandé aux étudiants de se lever et de lui décliner à tour de rôle leur religion.

L'université a été placée en confinement. Une brigade canine a pu pénétrer à l'intérieur de l'établissement, à la recherche d'explosifs ou d'armes qui auraient pu être cachés par le forcené. Par ailleurs, des contrôles policiers ont été organisés pour vérifier le contenu des sacs des personnes qui quittaient les lieux.

Le campus universitaire restera fermé aux étudiants jusqu'à au moins lundi, a annoncé la direction. Jeudi soir une veillée aux chandelles s'est tenue dans la ville de Roseburg, et d'autres scènes similaires accompagnées souvent de prières se sont répétées ailleurs dans l'Etat.

Rapidement, la Maison blanche a réagi à ce nouveau drame en réitérant son souhait d'un meilleur contrôle des armes dans le pays. La présidence américaine a en outre précisé que Barack Obama se tenait régulièrement informé de la situation sur place. Alors que les Etats-Unis sont en période de campagne électorale, le candidat républicain à la Maison blanche, Jeb Bush, a été parmi l'un des premiers à réagir sur Twitter, imité plus tard par la démocrate Hillary Clinton, qui a, elle, indiqué que ce massacre "allait au-delà de (s)a compréhension".

Les fusillades sont très fréquentes dans les lycées et universités aux Etats-Unis - l'une d'elles a eu lieu dans un lycée du Dakota du sud ce mercredi faisant un blessé et une autre est intervenue début septembre dans une université de Sacramento faisant un mort et deux blessés. Le dernier drame d'ampleur en milieu scolaire remonte au 14 décembre 2012. Agé lui aussi de 20 ans, Adam Lanza avait tué 28 personnes dans une école élémentaire de Newton. Vingt enfants étaient tombés sous les balles.

EN SAVOIR + >>  Newton, Columbine... Les principales tueries dans les écoles américaines

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : quelles sont les trois contre-indications à la vaccination ?

"Nous sommes passés de Socrate à Francis Lalanne" : le discours cinglant d'un sénateur contre les anti-vaccins

VIDÉO - Belgique : nouvelles inondations massives après un orage diluvien

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 25.000 nouveaux cas en 24h, 22 décès enregistrés

Catalogne, Pays-Bas, Royaume-Uni... Comment expliquer la baisse de l'épidémie chez nos voisins ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.