Tuerie de Charleston : Dylann Roof reconnu coupable de neuf meurtres racistes

International

HAINE - Dylann Roof a été déclaré coupable des 33 accusations dont il répondait après sa tuerie raciste dans une église noire de Charleston. Il encourt la peine de mort.

Dylann Roof est désormais passible de la peine de mort. Le jeune homme de 22 ans a été reconnu coupable par le jury d'un tribunal fédéral du sud-est des Etats-Unis des 33 accusations dont il répondait. En 2015, il était entré dans une église noire de la ville pour y réaliser une tuerie ayant fait neuf victimes.

Sans trahir d'émotion à l'énoncé du verdict, Dylann Roof attend désormais la sentence pour ses neufs meurtres. Selon la procédure pénale américaine, celle-ci sera rendue début janvier. Il encourt la peine capitale et a précisé qu'il souhaitait assurer lui-même sa défense face aux jurés.

Lire aussi

Le 17 juin 2015, Dylann Roof avait prétexté vouloir participer à une séance de catéchisme à l'église de l'Emanuel, avant d'ouvrir le feu sur les paroissiens. Il avait tiré 77 fois et tué neuf d'entre eux. Selon le procureur Nathan Williams, l'objectif du jeune homme était de faire le plus de victimes possible. "Il marchait de façon méthodique dans cette pièce. (...) Sa haine était écrasante. Elle était planifiée. Elle était atrocement violente", a-t-il appuyé. "Il s'est tourné vers l'homme qui lui avait offert une chaise, lui a tiré dessus une fois. Puis a donné libre cours à sa haine et a continué à lui tirer dessus encore et encore". 

Il pensait qu'ils n'étaient rien d'autres que des animaux- Le procureur Nathan Williams

Le magistrat a également révélé que le tireur "a consacré le plus de balles à Susie Jackson, qui avait 87 ans". Au moins dix impacts ont été relevés sur le corps de cette femme. "La haine n'avait pas de place dans ce sanctuaire. Et pourtant la haine a déferlé autour de ces tables", a présenté le procureur Williams. "Et ce n'était pas la haine colérique qu'on peut voir s'afficher sur un visage. C'était une haine froide, calculatrice, qui avait enflé depuis des mois".

Selon lui, Dylann Roof a exécuté ces Noirs "car il pensait qu'ils n'étaient rien d'autres que des animaux".

Lire aussi

Lire et commenter