États-Unis : Facebook supprime une interview de Trump sur la page de sa belle-fille

Donald Trump n'a toujours pas accès à son compte Facebook.

CENSURE - Banni du réseau social depuis l'assaut du Capitole le 6 janvier dernier, Donald Trump a récemment vu l'une de ses interviews être supprimée par Facebook. La vidéo en question avait été publiée sur le compte de sa belle fille, Lara Trump.

Donald Trump, toujours persona non grata sur Facebook. Après l'invasion du Capitole par ses partisans, qu'il a incité en criant à la fraude électorale, l'ex-président américain a été banni de la plateforme. Cette suspension, supposée durer au moins jusqu’à la fin de son mandat, n'a finalement toujours pas pris fin. Résultat, le milliardaire républicain n'a pas accès à son compte. Pire, les dirigeants de Facebook semblent s'être mis dans l'idée de supprimer tous les contenus auxquels il pouvait être associé. Mardi 30 mars, le géant créé par Mark Zuckerberg a ainsi retiré l'interview que Donald Trump avait accordé à sa belle-fille Lara.

Lara Trump, épouse du fils de l’ancien chef d'État Eric, a récemment rejoint Fox News en tant que contributrice. Elle avait, ces derniers jours, annoncé un entretien avec son beau-père pour sa propre émission en ligne "The Right View" dans des publications Instagram. 

"Un pas vers 1984 d'Orwell" ?

Rapidement, l'intéressée a reçu un avertissement de la part du géant des réseaux sociaux : "le contenu publié sur Facebook et Instagram dans la voix du président Trump n’est actuellement pas autorisé sur notre plate-forme et sera supprimé s’il est publié, ce qui entraînera des limitations supplémentaires sur les comptes qui l’ont publié"

Un second e-mail a ensuite confirmé le retrait des contenus incriminés : "Conformément au blocage que nous avons placé sur les comptes Facebook et Instagram de Donald Trump, le contenu supplémentaire publié dans la voix de Donald Trump sera supprimé et entraînera des limitations". Une censure que Lara Trump n'a que très peu goûté. "Et juste comme ça, nous faisons un pas de plus vers 1984 d’Orwell. Wow", a-t-elle fustigé en référence au "Big Brother" de l'auteur britannique.

Interrogé par NBC News, un porte-parole de Facebook a confirmé ces suppressions. 

Lire aussi

Dans le viseur des grands réseaux sociaux, Donald Trump a, lui, annoncé le lancement de sa propre plateforme d'ici quelques mois. En attendant, il vient d'ouvrir son site internet, 45office.com ("Bureau45", comme le 45e Président des États-Unis).

La politique américaine vous intéresse ? Alors découvrez notre podcast "Far West"

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée : 

- Sur APPLE PODCAST

- Sur SPOTIFY

- Sur DEEZER

Après une campagne électrique et la défaite de Trump, plongez dans l’ère Biden avec Magali Barthès, spécialiste des questions internationales sur LCI et ses invités.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : Olivier Véran observe "une tendance à l'amélioration" mais "reste prudent"

VIDÉO - La directrice de la pharmacovigilance danoise s'évanouit en pleine conférence de presse

Déconfinement : les pistes du gouvernement

Avec 100.000 morts du Covid, où la France se situe-t-elle dans le monde ?

100.000 morts du Covid en France : quel est le profil des victimes ?

Lire et commenter