Procès en destitution : le Sénat américain acquitte Donald Trump

Procès en destitution : le Sénat américain acquitte Donald Trump

IMPEACHMENT - Accusé d'abus de pouvoir et d'entrave à la bonne marche du Congrès, Donald Trump a été acquitté ce mercredi par le Sénat américain au dernier jour de son procès en destitution.

Donald Trump acquitté. Au dernier jour de son procès historique en destitution, le président américain a vu le Sénat rejeter les accusations d'abus de pouvoir et d'entrave à la bonne marche du Congrès qui pesaient contre lui. 52 des 100 sénateurs l'ont déclaré non coupable du chef d'abus de pouvoir et 53 du chef d'entrave à la bonne marche du Congrès, qui avaient été adoptés le 18 décembre dernier à la Chambre des représentants.

Toute l'info sur

La présidence Donald Trump

Lire aussi

Dans la foulée, Donald Trump a annoncé via son compte Twitter qu'il s'exprimerait jeudi en milieu de journée. "Je ferai une déclaration demain à 12H depuis la Maison Blanche pour évoquer la victoire de notre pays face à cet impeachement en forme de mascarade", a écrit le 45e président des États-Unis, quelques minutes à peine après avoir de nouveau relayé un montage vidéo suggérant qu'il pourrait rester au pouvoir bien au-delà de la prochaine échéance électorale.

Le chef de la majorité républicaine au Sénat, Mitch McConnell, a réagi à cet acquittement en estimant que les démocrates avaient commis "une erreur politique colossale" en initiant cette procédure de destitution. "A l'heure actuelle, ils sont les perdants", et les républicains sont "dans une bonne position" à neuf mois de l'élection présidentielle, a-t-il déclaré face à la presse juste après le verdict du Sénat. "Le message de tout ça est : ne faites pas de mise en accusation partisane".

Par la voix de leur leader au Sénat, Chuck Schumer, les démocrates ont quant à eux jugé que cet acquittement n'avait "aucune valeur", le procès n'ayant à leurs yeux pas été "équitable". "L'histoire se rappellera d'une victoire à la Pyrrhus pour les républicains du Sénat, pour le parti républicain et pour le président Trump", a estimé le sénateur de New-York, tandis que la présidente démocrate de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, a estimé que le chef de l'État restait "une menace pour la démocratie américaine".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Jean Moulin était un scientifique" : les perles du test de culture G des candidates à Miss France

Jackpot record de l'Euromillions : ces gagnants pour qui la chance a (très mal) tourné

EN DIRECT - Covid-19 : seuls 53 % des Français prêts à se faire vacciner, selon un sondage

"L'heure est venue de m'exprimer" : DSK va livrer sa vérité dans un documentaire

REVIVEZ - C'est Alexandra qui remporte "Koh-Lanta : les 4 Terres"

Lire et commenter