Investiture de Donald Trump : au fait, pourquoi la Maison-Blanche est-elle blanche ?

International

Toute L'info sur

La présidence Donald Trump

LA COULEUR - Alors que Donald Trump prend ses fonctions de 45e président des États-Unis vendredi, LCI vous propose de répondre à une série de questions décalées ou insolites sur l'histoire politique du pays. zoom sur le coeur du pouvoir américain, la White House.

Tout ou presque a déjà été écrit sur la Maison-Blanche. Essentiellement des chiffres, ceux de ce bâtiment donnant le tournis : ses 132 pièces réparties sur 5 000 m², un parc de 7 hectares, 28 cheminées, plus de 400 portes et 147 fenêtres, ou encore 35 toilettes... Néanmoins, une question demeure : pourquoi la Maison est-elle Blanche ?

Surtout que celle-ci ne s’est pas toujours appelée ainsi. A l’issue de sa construction, la demeure était appelée "palais présidentiel" ou "manoir présidentiel". L'épouse du président James Madison (1809-1817), Dolley Madison, l'appelait même "le château du président". En 1814, pendant la guerre anglo-américaine de 1812 ("la seconde guerre d'indépendance"), une grande partie de la ville de Washington brûla, et la Maison-Blanche fut très endommagée. Seuls les murs extérieurs restaient debout. Après la reconstruction, ceux-ci furent peints en blanc pour masquer les dégâts causés par la fumée. Le nouveau surnom était tout trouvé.

Un urbaniste français pour choisir son emplacement

Néanmoins, une autre hypothèse tient également la corde. Des historiens estiment que le bâtiment, ayant été construit plusieurs années après la présidence de George Washington (1789-1797) - son nom pourrait provenir du nom du domaine de son épouse : la White House Plantation, située dans dans le comté de New Kent, en Virginie.

C’est d’ailleurs lui, le premier président américain, qui a choisi son emplacement dès 1792 avec un Français, l'urbaniste Pierre Charles L'Enfant, auteur du plan de la ville qui allait devenir la capitale des Etats-Unis, Washington. Il n’y habitera jamais, l’édifice n’étant achevé qu'en 1800, pour 232 000 dollars à l'époque (environ 2,5 millions de dollars actuels).

En vidéo

Maison-Blanche, jazz, lobbys… Zoom sur Washington

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter