États-Unis : Jeb Bush annonce sa candidature aux primaires républicaines

États-Unis : Jeb Bush annonce sa candidature aux primaires républicaines

DirectLCI
PRÉSIDENTIELLE AMÉRICAINE – L'ex-gouverneur de Floride Jeb Bush, frère et fils de présidents des Etats-Unis, a annoncé officiellement lundi soir sa candidature aux primaires républicaines.

C'est la fin d'un faux suspense qui durait déjà depuis plusieurs mois. Lundi soir, Jeb Bush, fils de George et frère de George W., a officialisé annoncé sa candidature en vue des primaires républicaines, première étape pour se lancer dans la course à la Maison Blanche. "Je suis candidat à la présidence des Etats-Unis", a-t-il ainsi annoncé lors d'un discours, lundi soir, à l’université Miami Dade (Floride). Chemise ouverte, décontracté, le candidat républicain, s'en est pris au camp démocrate, Clinton en tête, et notamment à la politique étrangère de Barack Obama, n'hésitant pas à remettre en question l’assouplissement récent des relations avec Cuba. 

A LIRE AUSSI >> Présidentielle US 2016 : vers un choc des dynasties Clinton et Bush ?

Depuis six mois, il expliquait ne faire "qu'explorer" la possibilité d'une candidature, même s'il multipliait les déplacements dans les Etats clés et levait des fonds partout où il le pouvait. Cette officialisation arrive à point nommé pour Jeb Bush. Longtemps considéré comme le grand favori chez les républicains, tout comme l'est Hillary Clinton chez les démocrates , il a perdu beaucoup de son avance ces derniers mois. La faute aux nombreuses candidatures au sein du "Grand Old Party" : le sénateur de Floride Marco Rubio, Rand Paul, sénateur du Kentucky, Ted Cruz, élu du Texas, mais aussi Chris Christie ou encore Scott Walker sont autant de personnalités avec lesquels le nouveau représentant de la famille Bush devra ferrailler s'il veut mener la barque en 2016.

Un candidat au programme moins conservateur

Le chroniqueur Erick Erickson, très écouté dans les cercles conservateurs, a énuméré récemment les problèmes de la campagne naissante de Jeb: parmi eux, le fait que le candidat Bush s'est recentré par rapport à l'ancien gouverneur Bush, plus idéologiquement conservateur. Sur le fond, Jeb Bush s'est par exemple distingué de ses rivaux en appelant à une réforme du système d'immigration ouvrant la voie à des régularisations massives. Sur l'éducation, l'un de ses sujets de prédilection, il soutient une refonte nationale des programmes rejetée par le Tea Party comme trop centralisatrice.

EN SAVOIR +
>>
Le républicain Ted Cruz se lance dans la course à la Maison Blanche
>>
Un Bush à la Maison Blanche en 2016 ?
>>
Que vaut la candidature d'Hillary Clinton ?

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter