États-Unis : Joe Biden envisage déjà de rempiler en 2024 avec Kamala Harris

États-Unis : Joe Biden envisage déjà de rempiler en 2024 avec Kamala Harris

DÉJÀ CANDIDAT - Joe Biden a annoncé jeudi qu'il envisageait de se représenter à la présidentielle américaine de 2024. Une première, le démocrate ayant jusqu'ici évité de donner une réponse aussi directe.

Aussitôt élu, déjà en campagne. Joe Biden a annoncé jeudi soir sa volonté de rempiler pour un second mandat, en 2024, toujours avec Kamala Harris à ses côtés. Une franchise inédite : jusqu'à présent, le démocrate avait conservé le flou sur ses intentions à l'issue de son mandat actuel. C'est au cours d'une conférence de presse à la Maison Blanche, sa première depuis son arrivée il y a deux mois, que Joe Biden a joué cartes sur table. "La réponse est oui, je prévois de me présenter à ma réélection. C'est ce à quoi je m'attends", a-t-il déclaré.

Toute l'info sur

Biden et Harris à la Maison Blanche

Difficile néanmoins pour le démocrate d'anticiper son futur rival, même si le nom de Donald Trump est (déjà) dans toutes les têtes. Faut-il s'attendre à un nouveau duel entre les deux hommes ? "Oh, vraiment. Je n'y pense même pas, je n'en ai aucune idée. Je n'ai aucune idée de qui représentera le parti républicain, (...) et vous ?", a lancé, ironiquement, Joe Biden aux journalistes. Seule certitude : le président voudrait à nouveau que Kamala Harris soit sa colistière. "Je m'attends absolument à ce que cela soit le cas. Elle fait un très bon travail. C'est une très bonne partenaire", a estimé le chef d'État.

Seuls deux présidents ont renoncé à briguer un second mandat

Pour sa première conférence de presse depuis son élection, Joe Biden a ainsi un tabou : celui de son avenir à l'issue de ses quatre ans à la Maison Blanche. Durant toute la campagne de 2020, il était en effet resté volontairement évasif sur ses intentions. Au printemps, lors d'une réunion de levée de fonds, il a assuré qu'il se voyait comme un "candidat de transition", une formule qui avait alimenté les spéculations. 

Dans l'histoire américaine, les présidents ayant renoncé à briguer "quatre ans de plus" à la Maison Blanche sont rares. Seuls deux hommes ont effectué un seul mandat : James K. Polk, président de 1845 à 1849, et Lyndon Johnson, qui avait annoncé en 1968 qu'il ne se représenterait pas. 

L'âge, "une question absolument légitime"

Joe Biden, lui, est dans une position singulière : âgé de 78 ans, un second mandat débuterait alors qu'il a 82 ans. Son âge n'a cependant jamais été un sujet tabou. À l'automne 2018, alors qu'il n'avait pas encore annoncé sa candidature, il avait reconnu, depuis le Michigan, que l'âge était "une question absolument légitime". 

"Je pense qu'il est tout à fait normal que des gens me regardent et disent, si je devais être candidat : "Bon sang, vous êtes vieux quand même !'", avait-il lancé. "Il est vrai qu'au nombre des années, je suis âgé", avait-il ajouté, sous-entendant qu'il n'avait rien perdu de son énergie et de ses capacités intellectuelles.  

Lire aussi

D'où, peut-être, sa volonté de mettre son avenir entre du "destin". C'est en tout cas ainsi qu'il a évoqué ce jeudi soir son éventuel second mandat devant la presse : "Je ne sais pas d'où vous venez (...) mais moi j'ai un grand respect pour le destin. Je n'ai jamais pu planifier avec certitude quatre ans et demi, trois ans et demi en avance."

La politique américaine vous intéresse ? Alors découvrez notre podcast "Far West"

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée : 

- Sur APPLE PODCAST

- Sur SPOTIFY

- Sur DEEZER

Après une campagne électrique et la défaite de Trump, plongez dans l’ère Biden avec Magali Barthès, spécialiste des questions internationales sur LCI et ses invités.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Les vaccins Pfizer ont-ils plus d'effets indésirables qu'AstraZeneca ?

Mise au point du Dr Kierzek à propos de la déclaration du PDG de Pfizer sur la nécessité de recevoir une troisième dose de vaccination

Déconfinement : les pistes du gouvernement

Mort de l'ancien ministre Eric Raoult à 65 ans

La comédienne britannique Helen McCrory ("Harry Potter", "Peaky Blinders") est décédée à l’âge de 52 ans

Lire et commenter