Les déplacements de la famille Trump auraient coûté en un mois plus d'argent que ceux des Obama en un an

Les déplacements de la famille Trump auraient coûté en un mois plus d'argent que ceux des Obama en un an
International

ETATS-UNIS - Un mois après l'arrivée de Donald Trump à la Maison-Blanche, la facture est salée pour le contribuable américain. En cause : ses week-ends en Floride et une sécurité compliquée à assurer pour le clan du nouveau président.

Un mois jour pour jour après son investiture, Donald Trump doit déjà rendre des comptes. Le républicain multiplierait en effet les dépenses depuis son arrivée à la Maison-Blanche, en particulier pour ses déplacements : 11,3 millions de dollars en un mois (10,6 millions d'euros), selon des estimations du Washington Post, basées sur un rapport gouvernemental. A titre de comparaison, Barack Obama a, pendant ses deux mandats, dépensé en moyenne 12,1 millions de dollars par an pour ses voyages officiels (11,4 millions d'euros).

Lire aussi

En vidéo

En Floride, Donald Trump remet le costume de candidat en campagne

"Un sérieux risque de burn-out"

Toute l'info sur

La présidence Donald Trump

Comment expliquer ces sommes mirobolantes ? Tout d'abord par les allers-retours à répétition du milliardaire en Floride. Il a en effet effectué trois séjours dans son club de l'île de Mar-a-Lago depuis le début de son mandat. Conséquence, la facture s'élève à environ 10 millions de dollars : frais de sécurité, des patrouilles des garde-côtes pour surveiller les plages du club ou tout simplement financement de son staff… En outre, les factures grimperaient en raison des déplacements de sa famille : un voyage d'Eric Trump en Uruguay, en janvier, aurait ainsi coûté plus de 97.000 dollars aux Américains. Dans le détail, 88.320 dollars ont été utilisés selon le Washington Post pour les chambres d'hôtel des agents du Secret Service, chargés d'assurer la protection du fils du président lors de ce voyage d'affaires. L'ambassade américaine de Montevideo a aussi déboursé 9510 dollars pour loger ses propres agents.

Des gardes du corps qui seraient déjà à bout de nerfs, selon le quotidien. "C'est un cauchemar sur le plan logistique, a expliqué Jonathan Wackrow, un ancien agent. [Les agents] font face à un sérieux risque de burn-out." En particulier car le Secret Service est sur plusieurs fronts, lui qui doit également protéger la Trump Tower, où résident Melania et Barron Trump. De plus, selon un élu de Palm Beach, la résidence du milliardaire à Mar-a-Lago "n'a pas été conçue dans l'idée de protéger un président", d'où la complexité de leur tâche. 

Lire aussi

En vidéo

Donald Trump s'offre un meeting de candidat... et évoque un attentat en Suède qui n'a jamais existé

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent