Etats-Unis : Chelsea Manning, la taupe de WikiLeaks, est sortie de prison

DirectLCI
FREEDOM - Chelsea Manning avait été condamnée en août 2013 à 35 ans de prison pour avoir transmis plus de 700.000 documents confidentiels américains au site WikiLeaks. Après 7 ans derrière les barreaux, l'ex-analyste militaire a été libérée mercredi.

C'est un porte-parole de l'armée américaine qui l'a confirmé à la BBC. Analyste du renseignement en Irak au sein de l'armée américaine, Bradley Manning, aujourd'hui devenue Chelsea, est libre depuis quelques heures. La détenue transsexuelle, âgée de 29 ans, avait livré des documents des bases de données auxquelles elle avait accès au site internet WikiLeaks, créé en 2006 par l'Australien Julian Assange, qui les a publiés. Chelsea Manning avait été condamnée en août 2013 à 35 ans de prison. Elle avait alors assuré devant une cour martiale avoir agi dans l'espoir de provoquer "un débat public". 


En janvier dernier, Barack Obama avait pris la décision de commuer sa peine sans quoi l'ancienne soldat ne serait sortie de prison qu'en 2045. 


Sur Twitter, Chelsea Manning s'est juste après sa libération fendue d'un message :

Le réseau de soutien de Chelsea Manning, qui a recueilli environ 138 000 dollars de dons pour aider à couvrir ses frais de subsistance initiaux, a déclaré qu'elle avait finalement l'intention de s'installer au Maryland, où elle a sa famille. L'endroit où elle vivra durant les prochaines semaines reste cependant secret pour éviter un cirque médiatique. 

En vidéo

Bradley Manning veut devenir une femme

En vidéo

Affaire Chelsea Manning : Barack Obama "convaincu que justice a été rendue"

Chelsea Manning aurait transmis plus de 700.000 documents confidentiels américains au site WikiLeaks. En effet, le 18 février 2010, WikiLeaks publie une note diplomatique de l'ambassade américaine en Islande. C'est la première information que Manning reconnaît avoir divulguée. 


L'ex-analyste de l'armée américaine  a aussi admis "la transmission intentionnelle" d'une vidéo, car elle lui "faisait horreur", montrant des civils tomber sous les tirs d'un hélicoptère de combat américain en Irak en juillet 2007. Baptisée "dommages 

collatéraux" par WikiLeaks, cette vidéo avait été rendue publique par Julian Assange lors d'une conférence de presse en avril 2010 à Washington. Chelsea Manning reconnaît également avoir fourni une vidéo confidentielle d'une bavure dans le village de Granai, en Afghanistan, où plus d'une centaine de civils avaient été tués dans une attaque aérienne américaine en mai 2009.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter