États-Unis : le Congrès évite in extremis la paralysie de l'État fédéral

Le Capitole où siègent les membres du Congrès, à Washington D.C., en mai 2020.

MONEY - Les sénateurs américains ont approuvé jeudi 30 septembre un budget temporaire qui devra être promulgué avant minuit par Joe Biden, afin d'éviter la paralysie totale des services de l'État fédéral.

Un budget temporaire a été approuvé en catastrophe par les sénateurs Républicains ce jeudi 30 septembre, afin d'éviter le "shutdown", cette paralysie complète des services de l'État faute d'accord sur le budget fédéral, qui avait duré plus d'un mois sous la présidence de Donald Trump.

Par 254 voix contre 175, la Chambre des représentants a approuvé une loi de finances qui prolonge le budget actuel jusqu'au 3 décembre, déjà adoptée plus tôt par le Sénat avec une majorité confortable. Le président démocrate Joe Biden doit désormais la promulguer avant minuit afin d'éviter que les financements des services de l'État fédéral ne soient soudainement coupés. 

Le chef de la majorité démocrate au Sénat Chuck Schumer s'est réjoui de ce rare moment d'union, à un moment où il y a "tellement de choses à régler ici". 

Un Congrès profondément divisé

Maintenant que la menace de cette paralysie budgétaire, les parlementaires devront s'atteler à une terrible menace financière : le risque que les États-Unis ne puissent plus honorer leur paiement à partir du 18 octobre si le plafond de la dette n'est pas suspendu d'ici là. Bien conscients du danger, républicains et démocrates ne parviennent pas pour autant à se mettre d'accord sur la façon de l'éviter.

Dans un Congrès profondément divisé, le sujet est devenu hautement politique, car l'opposition a lié la dette à un plan historique de Joe Biden, qui prévoie 3 500 milliards de dollars pour réformer en profondeur le tissu social des États-Unis et investir massivement dans la lutte contre le changement climatique. Une folie exorbitante, dénoncent les républicains, qui refusent donc absolument de participer de près ou de loin à toute mesure visant à relever le plafond de la dette. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : plus de 10.000 patients hospitalisés, "la situation est en train de s'aggraver", annonce Olivier Véran

EN DIRECT - Covid-19 : la France a rapatrié plus de 20.000 personnes bloquées au Maroc

"Je ne suis plus le journaliste, l'écrivain, je suis candidat", affirme Eric Zemmour sur TF1

"Cela ne va pas le faire" : pessimisme sur l'efficacité des vaccins anti-Covid existants face à Omicron

VIDÉO - Los Angeles : le fiasco de "The One", la maison la plus chère du monde

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.