Etats-Unis : le New York Times dénonce "l'épidémie des armes à feu"

International

ARMES - Après la fusillade de San Bernadino ce mercredi, le prestigieux New York Times publie un éditorial en première page ce samedi. Une première depuis près d'un siècle.

C'est une première depuis près d'un siècle. Ce samedi 5 décembre, le prestigieux New York Times publie en première page un éditorial pour demander l'interdiction des armes utilisées ce mercredi dans la tuerie de San Bernardino, en Californie. 

Intitulé "The Gun Epidemic" – l'épidémie des armes à feu –, le quotidien américain réclame le retrait des armes utilisées par Syed Farook et Tashfeen Malik pour le massacre de 14 personnes à San Bernardino, cette semaine. 21 personnes ont également été blessées dans la fusillade. Le couple, marié, s'est servi de fusils d'assaut de calibre 223, achetés légalement. Leur arsenal ne s'arrête pas là : les tueurs portaient des tenues paramilitaires et possédaient des armes de poing lors de l'attaque. Douze engins explosifs artisanaux ont également été retrouvés à leur domicile.

Contre la vente de certaines armes aux civils

"Certains types d'armes, comme les fusils de combat légèrement modifiés utilisés en Californie, et certains types de munitions, devraient être interdits à la vente pour les civils", plaide le New York Times. L'interdiction "exigerait des Américains qui possèdent ce type d'armes qu'ils les restituent pour le bien de leurs concitoyens".

Le dernier éditorial publié par le New York Times date de 1920. Il s'était alors montré défavorable à la nomination de Warren G. Harding comme candidat républicain à la présidence. La parti pris n'avait pourtant pas empêché le candidat de remporter l’investiture suprême l'année suivante.

EN SAVOIR + >> Fusillade de San Bernadino : 14 morts, des blessés et deux suspects tués

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter