Etats-Unis : les cigarettes électroniques aromatisées partiellement interdites

Etats-Unis : les cigarettes électroniques aromatisées partiellement interdites
International

SANTE - L'administration Trump a annoncé ce jeudi 2 janvier l'interdiction de la plupart des cartouches aromatisées de cigarettes électroniques, responsables de 200 hospitalisations et de la mort de plusieurs personnes aux Etats-Unis.

Suite aux centaines d'hospitalisations et aux cinq décès de "vapoteurs" aux Etats-Unis durant l'année 2019, le gouvernement avait promis en septembre dernier d'interdire toutes les cartouches aromatisées de cigarettes électroniques. En effet de nombreuses études, ainsi que l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) accusent les composants des liquides d'être responsables de graves lésions pulmonaires.

La filière du tabac et du vapotage s'était alors mobilisée pour faire pression sur Donald Trump et l'inciter à revenir sur cet engagement, en faisant valoir le coût potentiel en emplois dans le secteur... et en voix lors de l'élection présidentielle de novembre.

En guise de compromis, le secrétaire à la Santé Alex Azar a fait marche arrière sur sa précédente déclaration en annonçant ce jeudi 2 janvier "l'interdiction prochaine" de la plupart des arômes, hormis tabac et menthol.

Lire aussi

Chaque produit devra avoir l'aval de la FDA

Le but est de prévenir le vapotage des jeunes, a assuré Alex Azar. Le Congrès a déjà adopté une loi en ce sens fin décembre, afin de relever de 18 à 21 ans l'âge légal pour acheter des produits de vapotage, mesure qui entrera en vigueur après l'été. En attendant, des Etats ou des villes, comme New York, ont déjà pris leurs dispositions à l'échelle locale pour préserver leurs habitants des risques liés au vapotage.

Cependant, "l'interdiction" ne sera que partielle. L'agence des médicaments américaine ayant autorité sur le marché du tabac, la Food and Drug Administration (FDA), a ainsi annoncé que les e-cigarettes utilisant des cartouches aux arômes autres que tabac et menthol seraient interdites à la vente dès début février, à moins qu'elles n'aient obtenu une autorisation de la FDA.

Lire aussi

Le temps que les produits concernés soient contrôlés et déclarés en règle, seules les e-cigarettes qui ne sont pas basées sur des cartouches et qui sont vendues dans les magasins spécialisés - les "vape shops" - seront autorisées sur le marché.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent