"Les médias sont les ennemis des Américains" : Trump en remet une couche contre les journalistes

International

Toute L'info sur

La présidence Donald Trump

MÉDIAPHOBE - Au lendemain de sa charge contre les journalistes lors d'une conférence de presse surréaliste à la Maison Blanche, Donald Trump a de nouveau vivement critiqué les grands médias américains dans une série de tweets rageurs écrits vendredi soir.

Quand il est parti, il  du mal à s’arrêter. Après sa conférence de presse remarquée jeudi, où il avait fustigé les médias, Donald Trump en a remis une couche vendredi, à travers une série de tweets rageurs.   "Les MEDIAS MENSONGERS (@nytimes en difficulté, @NBCNews, @ABC, @CBS, @CNN) ne sont pas mes ennemis, ce sont les ennemis des Américains", a-t-il notamment écrit, reprenant l'expression en anglais "fake news media" qu'il a fait entrer dans le langage courant aux Etats-Unis à force de la marteler. 

Au moment de ses messages, le président venait d’atterrir en Floride, où il passe un troisième week-end de suite dans sa luxueuse résidence de Mar-a-Lago.

Ce samedi, Donald Trump repart en campagne avec un meeting en Floride pour renouer avec sa base et tenter de dissiper un premier mois chaotique à la Maison Blanche et  sa relation houleuse avec les médias. Le président américain doit participer à un rassemblement populaire à Orlando, une forme d'expression qu'il apprécie tout particulièrement.

Vendredi, il était en déplacement dans une usine Boeing où il a célébré les emplois américains, martelé les mêmes thèmes: sanctions contre les entreprises qui délocaliseraient des emplois à l'étranger et promesse de baisses d'impôts.  Le tout avec un enthousiasme qui contrastait avec sa colère et le ton accusateur adopté la veille lors de la conférence de presse très atypique donnée à la Maison Blanche pour y défendre son début de mandat.

Voir aussi

En vidéo

VIDEO. L'effarante conférence de presse de Donald Trump

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter