Les New-Yorkais peuvent désormais être enterrés avec leur animal de compagnie

International

ETATS-UNIS - En cas de décès, les animaux de compagnie ne seront plus seuls. Ils peuvent à présent rejoindre leur propriétaire déjà mort, en vertu d’une nouvelle législation adoptée à New York.

Le propriétaire pouvait rejoindre son animal, désormais, c’est l’inverse. Andrew Cuomo, le gouverneur de l’Etat de New York, a signé lundi 26 septembre une mesure législative permettant aux animaux de compagnie morts de rejoindre leurs défunts maîtres dans les cimetières. Il faut en revanche que le cimetière soit à but non lucratif et que les responsables acceptent cette mesure, relate le New York Daily Mail. 

Cette loi permettra d’honorer les dernières volontés des amoureux des animaux - Le gouverneur de New York

Cette loi, qui ne s’applique pas aux cimetières gérés par des organisations religieuses, est adoptée trois ans après une autre mesure destinée à permettre aux cimetières pour animaux d’accueillir les cendres de propriétaires décédés.

"Pour de nombreux New-Yorkais, leurs petits animaux sont des membres de la famille. Cette loi permettra d’honorer les dernières volontés des amoureux des animaux dans tout l’État de New York", justifie le gouverneur Andrew Cuomo.

Les restes incinérés des petits compagnons des défunts doivent reposer dans une tombe, une crypte ou une urne, précise la loi.

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Et aussi

    Lire et commenter