Etats-Unis : Los Angeles déverse des millions de balles pour protéger ses réserves d'eau

International
SECHERESSE – La ville de Hollywood a trouvé une solution pour protéger ses réserves d'eau potable stockées en plein air : déverser dessus des dizaines de millions de balles de plastique noir.

C'est comme une gigantesque marée noire qui a été répandue sur les réservoirs d'eau de la ville de Los Angeles. La ville, confrontée à une sécheresse sans précédent, a déversé pas moins de 96 millions de balles de plastique sur ses bassins d'eau potable à ciel ouvert. L'objectif : les protéger de l'évaporation, de la lumière et des petites bêtes. Contrairement à la plupart des grandes villes du monde, l'alimentation des foyers de L.A. En eau potable dépend toujours de lacs artificiels à ciel ouvert. A Paris, par exemple, les cinq réservoirs (de Montsouris, de Ménilmontant, de la Porte des Lilas, à Saint-Cloud et à l'Haÿ-les-Roses) sont abrités, afin de les protéger de tout risque de pollution extérieure.

Des avantages économiques…

En attendant de construire de nouveaux espaces couverts, Eric Garcetti, le maire de la ville, a donc opté pour une solution peu onéreuse -mais ô combien spectaculaire- afin de protéger ses bassins : des "shade balls" (balles d'ombre en Français), dizaines de millions de boules de plastique noir de 10 centimètres de diamètre, lestées avec de l'eau afin qu'elles ne s'envolent pas au premier coup de vent. En plus d'être peu onéreuse (chaque balle ne coûte que 36 centimes à fabriquer) et plus pratique à déployer qu'une gigantesque bâche, cette solution présente de nombreux bénéfices. D'abord économiques : le département des eaux de Los Angeles estime que près d'un milliard de litres d'eau potable s'évaporent chaque année sous l'action du soleil. En recouvrant ses piscines géantes de plastique, la ville espère réduire fortement cette évaporation. La question est d'autant plus cruciale que, depuis plusieurs années, la Californie affronte la pire sécheresse de son histoire , contraignant les autorités à imposer une baisse de l'arrosage jusque dans les exploitations agricoles.

… Mais aussi sanitaires

Les balles de plastique ont également des avantages en termes sanitaires. Elles réduisent en effet les risques de contamination extérieure : les oiseaux ne peuvent plus s'approcher de l'eau et, celle-ci étant abritée des rayons du soleil par la masse de plastique, il est beaucoup plus difficile aux algues et autres micro-organismes de s'y développer. Par ailleurs, la matière qui compose ces billes protège l'eau des rayons UV. Or ceux-ci, en réagissant avec le bromure contenu naturellement (en très faible quantité) dans l'eau et avec le chlore ajouté par les usines de traitement des eaux pour éviter la propagation des microbes, peuvent entraîner l'apparition de bromate, une substance potentiellement cancérigène. Et si tout cela ne suffit pas à vous convaincre, les "shade balls" ont un dernier atout dans leur manche : elles permettent de faire des vidéos fascinantes à regarder.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter