Fusillade à Annapolis : "préparé à tirer", empreintes digitales mutilées, ce que l’on sait du suspect

International
DirectLCI
ÉTATS-UNIS - Arrêté vivant par la police après la fusillade, le suspect qui a tiré dans les locaux du "Capital Gazette" à Annapolis (Maryland) n’avait pas de papiers d’identité ni d’empreintes digitales exploitables. Les enquêteurs auraient tout de même réussi à l’identifier.

Il a tué cinq personnes, en ouvrant le feu dans une salle de rédaction du journal le Capital Gazette, à Annapolis, dans le Maryland. Le suspect numéro un de la fusillade, arrêté immédiatement après les faits par la police, aurait été identifié.


Selon plusieurs médias américains, il s’agirait de Jarrod Ramos, 38 ans, un homme habitant dans le Maryland. Les enquêteurs ont connu quelques difficultés à l'identifier car il n’avait pas de papiers lors de son interpellation et refusait de donner son nom. Il s’était également mutilé le bout des doigts afin de rendre ses empreintes digitales illisibles.

Un démêlé personnel avec le journal ?

D’après NBC, l’homme aurait finalement été identifié grâce à un logiciel de reconnaissance faciale. La presse américaine indique qu’il avait poursuivi le journal en diffamation. Un article posté sur son site internet et daté du 22 septembre 2015 a été consulté par l’AFP et parle d’une décision de justice favorable au Capital Gazette, dans le cas de poursuites en diffamation lancées en 2011 par Jarrod Ramos. Le tout "à la suite d’un article sur un plaider-coupable (du suspect) pour harcèlement".


Les enquêteurs n’ont pas encore confirmé la version donnée par les médias, mais ont indiqué qu’il s’agissait d’une "attaque ciblée" contre le journal. "Cette personne était préparée à tirer sur des gens", a indiqué un responsable de la police locale. "Son intention était de faire des dommages".  La piste terroriste est écartée.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter